Fashion Week

Les 5 créateurs à retenir de la Mercedes-Benz Fashion Week Mexico

La dernière édition de la Fashion Week de la capitale mexicaine a eu lieu la semaine dernière. De jeunes créateurs dynamiques, venus de tout le pays, ont présenté leurs dernières collections, unifiant des siècles d’artisanat avec une approche contemporaine du design, et suscitant non seulement l’attention nationale, mais également un intérêt international croissant. Voici les noms à retenir.
Reading time 4 minutes

KRIS GOYRI

Né à Mexico, son succès dans l'industrie de la mode a commencé très tôt. À 22 ans, il remporte le prix Elle Mexico Diseña 2008, le nommant meilleur nouveau designer. Il a immédiatement obtenu une reconnaissance nationale et a été publié dans les magazines les plus importants. Aujourd’hui, il est toujours basé au Mexique et présente actuellement trois collections par an. Son style est très distinct, privilégiant les couleurs vives, la fluidité et la féminité pour créer des looks sophistiqués. Il a habillé des célébrités internationales telles que Miranda Kerr, Chiara Ferragni et Poppy Delevingne.

/

CYNTHIA BUTTENKLEPPER

De Ensenada, en Baja California, dans le nord du pays, Cynthia est partie pour Barcelone afin de poursuivre sa formation dans la mode. Après un passage en tant que designer là-bas, puis à Istanbul, elle est revenue au Mexique. En 2011, elle a lancé sa marque éponyme  "par accident", car elle ne fabriquait que des robes pour ses amis au début. Après presque 9 ans de croissance organique, elle est devenue l'un des noms les plus importants du design mexicain contemporain. À noter, ses emblématiques ponchos en cuir, ses ceintures aux poches et ses silhouettes faciles à porter aux touches sexy, toujours en soie et autres fibres naturelles.

/

BENITO SANTOS

Benito vient d'une ville appelée Tepehuaje de Morelos, dans l'état de Jalisco. Il a étudié la médecine avant de bifurquer vers une carrière dans la création de mode à Guadalajara. Il a lancé sa marque en 2008, caractérisée par des robes ultra glamour et féminines, généralement pleines de broderies réalisées à la main. Ses créations sont favorisées par les femmes politiques et célébrités. Cette saison marque ses 10 ans de présence à la fashion week et il les a fêtés avec une collection inspirée de Barbie, qui célèbre d'ailleurs le 60e anniversaire de la poupée.

/

JULIA Y RENATA

Le duo de sœurs de Guadalajara a fondé sa marque en 1993. Leur philosophie de la  "slow fashion" était bien en avance sur leur temps, alors qu’elles s’engageaient à créer des pièces élégantes, durables et intemporelles pour les femmes modernes des métropoles du pays. Leurs créations sont basées sur la recherche et l’expérimentation de tissus et de coupes, les looks étant le fruit d'une recherche intellectuelle et matérielle.

/

SANDRA WEILL

Seule péruvienne à présenter dans cette fashion week, Sandra a grandi au contact de la mode grâce à l’atelier de couture de sa grand-mère, où elle a passé son enfance. Après avoir étudié les arts au Pérou et la mode à Barcelone, elle est venue au Mexique, où elle a fondé sa marque en 2008. Elle se concentrait sur les vêtements couture, avec une attention particulière pour les détails et les finitions luxueuses. Ensuite, elle a lancé sa première collection de prêt-à-porter en 2012 avec beaucoup de succès, car elle a appliqué la même rigueur à des looks plus décontractés. En 2014, elle a lancé sa ligne Bridal et a ouvert sa première boutique à Mexico, dans le quartier chic de Polanco.

/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous