Fashion Week

Quelles sont les 7 marques les plus cool de Tbilissi ?

Vous connaissez peut-être Tbilissi comme étant la ville natale de Demna Gvasalia, directeur créatif de Balenciaga et de Vetements, mais la capitale de la Géorgie abrite également une nouvelle génération de designers talentueux qui commencent à s'imposer sur la scène internationale. Voici les 7 marques que vous devez connaître.
Reading time 8 minutes

TL-180

Fondée par les cool girls internationales Tine (la française) et Luisa (l'italo-géorgienne), TL-180 a commencé comme une marque d'accessoires. Son nom vient des initiales de ses fondatrices et, curieusement, de leur taille. La ligne de sacs, qui a été lancée à Paris en 2011, a été élargie au prêt-à-porter l'année dernière, ce qui fait du printemps/été 2019 leur troisième collection. Elles ont décidé de défiler à la Mercedes Benz fashion week de Tbilissi en raison de leur lien personnel avec la ville, mais aussi parce que l’esprit du chic intemporel et décontracté de leur marque correspond parfaitement à celui de la capitale géorgienne. Inspirée du film de Visconti datant de 1971, la nouvelle collection Mort à Venise réinterprète son esthétique élégante, d’une façon nonchalante, montrant la sensibilité décontractée des créatrices, mais aussi leur valorisation du savoir-faire artisanal.

/

Lado Bokuchava

Le jeune créateur est imparable. Après un passage par la marque de maille géorgienne Atelier Kikala, Lado a lancé sa marque éponyme et, avec un autre créateur local, est à la tête de l’une des marques de mode les plus connues du pays, Matériel. Pour cette saison, le défilé de Lado Bokuchava a eu lieu dans une école, ce qui aurait pu être confondu de l’extérieur avec un pensionnat britannique. À l'intérieur cependant, les vêtements ont volé la vedette. La collection présentait un mélange de looks polis et branchés, avec des détails ultra féminins, tels que des gants recouverts de plumes d'autruche ou des mules à talons sculptés. Le mélange d'éléments classiques et audacieux est l'une des signatures du créateur.

/

Situationist

Lorsque Bella Hadid porte une marque, nous en prenons note. C'est ainsi que Situationist est arrivé sur la scène internationale. Le directeur créatif, Irakli Rusadz, veut montrer au monde une autre facette de la Géorgie. Le pays en développement présente des défis aux créatifs ey les oblige à devenir plus inventifs. C’est ça, selon lui, la plus grande force de la scène créative locale. Son défilé cette saison s’est déroulé dans le plus branché des clubs de musique techno de Tbilissi, Bassiani, situé sous les gradins d’un stade. Dans une mise en scène post-apocalyptique, il a présenté une collection riche en tailoring complexe et en matériaux luxueux. Le cuir dominait et certaines pièces en velours capturaient l’œil. L'ensemble pourrait être défini comme du workwear futuriste, où des silhouettes sexy sont mélangées avec des vestes et des manteaux oversize.

/

Aleksandre Akhalkatsishvili

Avec Lado Bokuchava, Aleksandre Akhalkatsishvili est à la tête de la marque géorgienne Matériel, depuis 2015. Diplômé de l'Académie des Arts de Tbilissi et gagnant du concours Be Next Fashion Design, il a lancé sa marque homonyme la saison dernière, avec grand succès. Pour sa deuxième collection, le créateur poursuit son approche particulière de la mode féminine : un mélange de masculin et féminin dans des looks minimalistes. Son point de distinction ? Des contrastes et des couleurs audacieuses, y compris un vert irlandais et bordeaux foncé dans un même look, ou des total looks en rouge, orange, noir et bleu clair. Le mélange de matériaux apporte un autre niveau d’intérêt aux looks d’une complexité discrète.

/

George Keburia

Sans études formelles, le créateur tbislissien George Keburia, âgé de 28 ans, a fondé sa propre marque il y a huit ans. Après avoir remporté plusieurs prix avec ses premières collections, il a été à la tête de la marque Matériel pendant deux ans, avant de se recentrer sur sa propre marque en 2015. Il a décidé de transformer l’esprit surréaliste de ses débuts à son esthétique actuelle, avec des looks plus féminins et portables, qui lui ont apporté un grand succès commercial. Il garde une touche de fantaisie dans les détails mais se concentre sur le tailoring et les looks féminins. En plus, ses petites lunettes de soleil lui ont valu une renommée mondiale car elles sont régulièrement portées par les clans Hadid et Kardashian. Pour cette saison, sa principale obsession semble être l’asymétrie (une combinaison moitié noir, moitié tartan était notable) ainsi que des franges, avec des panneaux de ceux-ci insérés dans des pantalons et des jupes. La palette était colorée mais dominée par des looks noirs.

/

Djaba Diassamidze

Ayant présenté sa première collection à l'âge de 16 ans, Djaba Diassamidze est le designer prodige qui fait de nos rêves de bals et soirées mondaines de jadis une réalité. Aujourd'hui, 12 ans plus tard, sa marque de vêtements pour femmes est la version géorgienne de la haute couture, où les clients du monde entier commandent des tenues sur mesure. En plus de son défilé lors du MBFW Tbilissi, il fait une présentation dans son pied-à-tierre parisien lors de la semaine de la Haute Couture chaque saison. Ses collections théâtrales regorgent de glamour et de sophistication d'antan : gants d'opéra, tulle et coiffes surdimensionnées sont des habitués sur ces femmes ; cependant, le jeune créateur réussit à apporter un élément d'excitation à chaque tour. Cette saison, pour la première fois, Djaba a mis son style personnel à la portée de ses admirateurs masculins lors du lancement de sa première collection de vêtements pour hommes. Sur le podium ses robes sculpturales étaient portées non pas par des mannequins professionnels mais les femmes les plus stylées de Tbilissi (des amis personnels de Djaba).

/

0711 Tbilisi

La marque d'accessoires géorgienne par excellence, 0711 Tbilisi, a été fondée en 2012 par Nino Eliava et Ana Mokia, des amies d’enfance. L'idée de lancer la marque leur vint à Londres, où ils vivaient tous les deux à l’époque. Les sacs sont rapidement devenus un hit du street style, reconnaissables grâce à leur tricot unique, une technique créée manuellement par des artisans de Géorgie. Le plus célèbre modèle de sac à main, baptisé 'Copacabana', a été créé en 2015. Aujourd'hui, la marque est vendue dans le monde entier, notamment à Farfetch, Shopbob, BySymphony, Galeries Lafayette, Beymen et à More is Love, e-commerce multimarque digitale et magasin, situé à Tbilissi. Cette boutique, crée aussi par la paire de copines, a la sélection plus pointu desvêtements, bijoux et accessoires de créateurs de la région.

/

Articles associés

Recommandé pour vous