Fashion Week

Azzaro selon Maxime Simoëns

by L'Officiel Paris
03.07.2017
De retour après une année de sommeil, la maison Azzaro amorce un virage radical, sous l'impulsion du Français Maxime Simoëns.

Riche en pierreries, sensuel à l'excès, le vestiaire s'appuie sur des résurgences du body-consciousness, au plus près des années 1980. Les drapés et plissés, sculpturaux, dessinent une féminité exacerbée. 

azz_LB_HC_fw17_007.jpg
azz_LB_HC_fw17_006.jpg
azz_LB_HC_fw17_001.jpg
azz_LB_HC_fw17_002.jpg
azz_LB_HC_fw17_003.jpg
azz_LB_HC_fw17_004.jpg
azz_LB_HC_fw17_005.jpg
azz_LB_HC_fw17_008.jpg
azz_LB_HC_fw17_009.jpg
azz_LB_HC_fw17_010.jpg
azz_LB_HC_fw17_011.jpg
azz_LB_HC_fw17_012.jpg
azz_LB_HC_fw17_013.jpg
azz_LB_HC_fw17_014.jpg
azz_LB_HC_fw17_015.jpg
azz_LB_HC_fw17_016.jpg
azz_LB_HC_fw17_017.jpg
azz_LB_HC_fw17_018.jpg
azz_LB_HC_fw17_019.jpg
azz_LB_HC_fw17_020.jpg
azz_LB_HC_fw17_021.jpg
azz_LB_HC_fw17_022.jpg
azz_LB_HC_fw17_023.jpg
azz_LB_HC_fw17_024.jpg
azz_LB_HC_fw17_025.jpg
azz_LB_HC_fw17_026.jpg
azz_LB_HC_fw17_027.jpg
azz_LB_HC_fw17_028.jpg
azz_LB_HC_fw17_029.jpg
azz_LB_HC_fw17_030.jpg
azz_LB_HC_fw17_031.jpg
azz_LB_HC_fw17_032.jpg
azz_LB_HC_fw17_033.jpg
azz_LB_HC_fw17_034.jpg
azz_LB_HC_fw17_035.jpg

Texte : Mathilde Berthier

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous