L'Officiel Art

Gérard Traquandi à l’Espace de l’Art concret

Etabli dans le château de Mouans, en Provence, l’Espace de l’Art concret (EAC) abrite l’exceptionnelle donation de l'artiste suisse Gottfried Honegger et de son épouse Sybil Albers. Cette collection de 700 œuvres issues de 200 artistes est explorée, questionnée par d'autres artistes invités par l'Espace. Après Carlos Cruz-Diez en 2017 et “Picasso à tous les étages”, l'an dernier, c'est au plasticien Gérard Traquandi (né en 1952) d’exprimer un point de vue sur cet ensemble qu'il a agencé en regard de ses propres travaux.
Reading time 2 minutes

 

“Contrepoint” est le titre par lequel Gérard Traquandi a choisi de fédérer sa mise en espace des œuvres. “Contrepoint est un terme musical. L’idée est celle de deux morceaux de musique qui sont indépendants l’un de l’autre et créent une harmonie. C’est ce que je voulais faire avec la collection”, indique l’artiste. Son regard libre s'est ainsi imprégné des œuvres qu'il a réagencées en un parcours gommant toute classification au profit d'une approche à la fois cérébrale et sensible. “Les tableaux n’ont pas d’autre signification qu’eux-mêmes.” : Traquandi incarne ici parfaitement cette définition de l’art concret. Il a émaillé le parcours de quelques-un de ses dessins, toiles, céramiques, photographies. Lumière, couleur, motif, matière entrent ainsi en résonnance, autour d’œuvres de Josef Albers, Jean-Pierre Bertrand, Eduardo Chillida, Herman de vries, Helmut Federle, Marcia Hafif, Al Held, Gottfried Honegger, Donald Judd, Imi Knoebel, František Kupka, John McCracken, Henri Michaux, Olivier Mosset, Aurelie Nemours, Ulrich Rückriem, Gérard Traquandi, Adrian Schiess, Marcel Wyss... En complément de “Contrepoint”, la programmation de l'EAC présente dans les galeries du château une exposition sur le thème de la marche : considérée sous le prisme original de son rapport avec le paysage, la durée et l’écriture. Un postulat illustré par les œuvres de Berger & Berger, Éric Bourret, André Cadere, Rachael Clewlow, Herman de vries, Ridha Dhib, Denis Gibelin, Richard Long, Jean-Christophe Norman, Eleonora Strano, Hendrik Sturm, Daniel Van de Velde.

 


“Gérard Traquandi et la donation Albers-Honegger – Contrepoint”, jusqu'au 5 avril 2020. “Bis repetita placent”, du 7 juillet au 10 novembre.

Articles associés

Recommandé pour vous