Art

La maison selon Bottega Veneta

by Singapore
02.02.2017
Il ne faut jamais céder à l'ostentation. Tel pourrait être le mantra de Bottega Veneta. Car, Encore une fois, la signature minimaliste de Tomas Maier imprègne la nouvelle collection maison de l'institution italienne.

Tout a commencé avec un banc. Depuis la conception de cette première pièce pour Bottega Veneta en 2006, le directeur de la création Tomas Maier a réussi à développer la collection Maison de la marque pour y inclure la vaisselle, les cadres, les oreillers, l'éclairage et une liste exponentielle de catégories. Le tout sans jamais chercher à coller aux tendances. "Nous n'avons jamais été intéressés par quelque chose de bling bling ou de trop actuel", explique le créateur. Le lancement de sa nouvelle collection Maison au Salone del Mobile de Milan l'a prouvé. Une atemporalité revendiquée, mais toujours dans l'ère du temps.

La collection a été présentée dans l'opulent Palazzo Gallarati Scotti, un palais du XVIIIe siècle sur la Via Borgospesso, au coeur de Milan, qui abrite également la boutique Bottega Veneta Home . Des superbes fresques des peintures italiennes Carlo Innocenzo Carlone et Giovanni Battista Tiepolo, des plafonds à caissons et des murs en pierre, ont été un contrepoint exquis à la nouvelle ligne, réunissant harmonieusement le passé et le présent dans un seul et même espace.

“Quelque chose de simple est toujours plus compliqué. Évidemment, ce que vous achetez à Bottega Veneta n'est pas un produit jetable. C'est un objet que vous conservez et c'est un investissement.” Tomas Maier.

La capacité étonnante de Maier à confondre design commercial et design plus abstrait se manifeste une fois de plus. La ligne Rudi, composée d'une chaise de club, d'un repose-pieds, d'un lit de jour et d'un canapé trois places, est terriblement élégante, fusionnant silhouettes minimalistes et matériaux cosy (velours, daim et cuir). On y voit aussi une table ronde voûtée, en bronze, disponible en versions cinq ou huit volets, et en deux teintes luxueuses Espresso ou Ardoise.

Inutile de préciser que le motif signature Intrecciato de la marque fait son apparition sur quelques nouvelles pièces : sur la table de bronze dessinée par Osanna Visconti di Modrone pour la maison, le motif en cuir tissé est utilisé sur toute la surface du meuble artisanal. Ou sur un nouveau coffre de six tiroirs (en suède ou en cuir), recouvert d'un dessus de marbre ou de bois, et dont les poignées de bronze sont imprimées subtilement avec le détail iconique.

Bottega-Veneta-Salone-Del-Mobile-2016-3-Lofficiel-Singapore.jpg
Bottega-Veneta-Salone-Del-Mobile-2016-2-Lofficiel-Singapore.jpg
Bottega-Veneta-Salone-Del-Mobile-2016-1-Lofficiel-Singapore.jpg
Bottega-Veneta-Salone-Del-Mobile-2016-5-Lofficiel-Singapore.jpg

"Un produit de luxe se caractérise par le matériau qui est utilisé, sa conception, le savoir-faire de ses artisans", a déclaré Maier. "Et, évidemment, j'ai une obsession avec la fonctionnalité. C'est mon côté allemand.”

Meubles à part, la nouvelle collection comprend également un ensemble de vaisselle en porcelaine dans une teinte séduisante, avec une bordure d'argent oxydé, un tapis de style berbère aux combinaisons de couleurs uniques, de nouvelles couvertures en alpaga et en laine et une collection stellaire de huit boîtes en argent sterling avec des pierres semi-précieuses, portant le nom de huit planètes de notre système solaire.

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous