Voyage

Lily of the Valley, nouvel eldorado wellness de la French Riviera

Perché au sommet des collines de Gigaro, l'hôtel 5 étoiles pensé par Philippe Starck s'impose comme le QG incontournable du bien-être sur la côte d'Azur.
Reading time 6 minutes

Le spot

Besoin de se remettre sur pieds après un déconfinement un brin chaotique? Cap sur Lily of the Valley — terme poétique qui désigne le Muguet dans la langue de Shakespeare — nouveau point de chute des amoureux du vivre-sain de passage sur la french riviera. Perché au milieu des pins parasols sur les hauteurs de la Croix-Valmer et doté d'un point de vue époustouflant sur la Grande Bleue, le cinq étoiles crée par Alain Weill et sa fille Lucie sur les lieux bénis de leurs vacances familiales rituelles a été pensé par Philippe Starck. Elégant et convivial, l'hôtel ouvert tout au long de l'année promet une (re)connection totale aux élements naturels, bouffée d'oxygène bienvenue après des mois de confinement.

Le célèbre designer a su y conserver le meilleur des mondes, associant harmonieusement l'ADN provencal et son goût certain pour la slow life à des élements architecturaux modernes.

Les toits en tuiles des bâtiments et leurs pergolas en bois jouxtent les salles de bain aux notes futuristes, appels irrésistibles au péché mignon du mirror selfie, tandis que le bâtiment de 2000 mètres carrés consacré au wellness surprend par son minimalisme tout en minéralité.

Autour du bassin principal qui jouxte la terrasse de Vista, restaurant-maison qui porte bien son nom, les pontes du Cac40 côtoient les mannequins heathistas et les comédiens multi-Césarisés venus incognito, dans un melting pot d'insouciance oisive qui évoque la côte d'azur d'antan.

L'option idéale pour ceux qui souhaitent s'offrir une parenthèse régénérante au sein du cadre naturel préservé du Golfe de Saint Tropez, l'opulence bling bling et le flot bruyant de candidats de télé-réalité en moins.

/

Un lieu entièrement tourné vers le bien-être

L'élement qui achève de distinguer Lily of the Valley de ses concurrents alentour ? Son offre wellness incomparable, qui tranche avec les palaces des environs où les magnums de champagnes millésimés sont davantage de rigueur que les jus greens détoxifiants.

Un statement hôtelier qui commence dès l'assiette, grâce aux plats légers et savoureux du chef Vincent Maillard : le petit-déjeuner s'adapte à toutes les exigences alimentaires, tandis que la carte du déjeuner fait la part belle aux produits locaux et de saison.

On s'y régale de marinade de poissons au fenouil, de la salade Lily au quinoa et légumes de saison, de thon cuit/cru aux câpres ou d'une soupe froide de tomates et fruits rouges, antidote idéal aux chaleurs estivales.

Centre névralgique de l'hôtel, son wellness village s'étend sur 2000 mètres carrés entièrement consacrés à l'équilibre du corps et de l'esprit. On s'y plonge dans les programmes bien-être concoctés par l'hôtel, parenthèses immersives axées sur le sport, la perte de poids ou la détox.

Accessibles aux résidents de Lily of the Valley mais aussi aux clients extérieurs, ces protocoles entièrement personnalisés comprennent un suivi diététique avec menus concoctés par le Dr Jacques Fricker. Au programme ? Des consultations assurées par des experts en nutrition et naturopathie, des séances de coaching privées dans la salle de fitness aux équipements Technogym with a view sur la vaste piscine du village wellness où seuls les adultes sont admis, des cours collectifs pour tous les goûts (aqua boxe, float yoga, biking, pilates ou marche nordique) mais aussi des soins signés Biologique Recherche et les traitements d'exception du Sun Spa Esthederm, à pratiquer avant l'exposition pour booster la montée de mélanine et exfolier l'épiderme ou en version après-soleil pour optimiser le hâle et prolonger sa durée.

"L'expérience est d'autant plus réussie si elle est réalisée en immersion, ce qui explique que la majorité de nos programmes bien-être sont suivis par des résidents de l'hôtel, explique Lucie Weill. Etant donné la période post-Covid, on assiste à une très forte demande wellness de la part de notre clientèle, ce qui tord le cou aux clichés habituels rattachés à la saison estivale du farniente où les excès alimentaires et l'alcool vont bon train. Nos clients semblent vouloir se recentrer sur eux mêmes, s'offrir un moment apaisé et privilégié. Pour un 5 étoiles et au vu des prix que nous pratiquons, notre clientèle est assez jeune. Cela démontre l'impact grandissant du bien-être chez les trentenaires et les quadras, générations pleinement conscientes de l'importance d'une hygiène de vie saine, et en quête de solutions concrètes qui leur permettront de mieux vieillir"

 

Colline Saint Michel, Boulevard Abel Faivre, Quartier de Gigaro, 83420 La Croix-Valmer
www.lilyofthevalley.com

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous