Voyage

Hôtel Alabriga : pour prolonger l’été sur la Costa Brava

C’est le journaliste et poète Ferran Agullo i Vidal qui, dans une revue littéraire en 1908, évoque la région par cette appellation : la Costa Brava. « Côte abrupte » en référence aux nombreuses falaises de roches plongeant dans la mer. Même si d’autres tentent ensuite des re-baptêmes, Costa del Coral, Costa Serena, ou Catalogne Grecque, c’est le premier qui restera pour nommer depuis cette partie de l’Espagne cernée par la frontière française et bordée par la Méditerranée. Un littoral sublime, des villes pleines d’histoire, un amour mythique, un nouvel hôtel sur la mer… Voici quelques bonnes raisons de faire à nouveau sa valise.
Reading time 4 minutes

Revoir Gérone et longer le littoral

Alors qu’il est de bon goût de réduire ses voyages en avion, sachez qu’il est possible de rejoindre Gérone en train depuis Paris, plus précisément de la Gare du nord. Avantage ferroviaire, vous arrivez en plein centre ville à quelques mètres des restaurants, des églises, car ici, tout se fait à pied. L’occasion de découvrir le décor de la série Game of Thrones,pour les fans, et de déambuler dans les sublimes ruines médiévales pour les autres. Après la ville, direction le littoral, de Roses à Lloret de Mar en passant par L’Escala, Tossa de Mar et ses ruelles blanches, Sant Feliu de Guixol et ses falaises plongeant dans les eaux claires…

 

Suivre les traces d’un amour mythique

Quand elle rencontre Dali, Gala lui dit « vous et moi ne nous quitterons jamais ». Elle était mariée, l’amour a tout balayé sur son passage. La muse et l’artiste ne se quitteront pas, en effet, et le couple va faire siennes les terres ensoleillées de la Costa Brava. Pendant les cinquante années suivantes, on les croisera dans ce qu’on appelle aujourd’hui le triangle dalinien. De la maison dans le port de pêche de Port Lligat, au nord de Cadaquès, jusqu’au théâtre musée ou à la Fondation de Figueres. On les croise à l’angle de chaque ruelle, sur des cartes postales ou des aimants de frigo. Et pour continuer la visite, on se rend au château de Puyol que l’amoureux offrit à son aimée. Là-bas, elle fait sécher des bouquets de fleurs au plafond ou lit à l’ombre des arbres… Ses robes sont encore là et dans le bureau, on trouve des cartes imprimées « Gala vous attend au Château de Pubol le… à partir de … » que Dali devait recevoir afin de lui rendre visite… L’amour étonnant, hors norme, magnétique… mythique.

 

Dormir dans un nouvel hôtel : L’Alàbriga

Il est planté sur la falaise, surplombant la baie. Situé sur la crique de Sant Feliu de Guixols, à 100 kilomètres de Barcelone et à 50 kilomètres de Gérone, ce boutique hôtel 5 étoiles aux allures de paquebot moderne vient d’ouvrir ses portes. Le lieu est spacieux, atypique et coloré, la décoration pittoresque et originale. Pour entrer dans l’une des 29 suites, plus besoin de carte ou de clé, votre empreinte de main suffit… Alàbriga est moderne, ludique, et très reposant. Entre deux balades sur la plage ou dans les environs, on s’accorde un moment au spa pour un soin classique ou pour un massage au quartz… Ceux qui n’ont pas la chance d’y dormir peuvent cependant y diner : le chef étoilé Abraham Artigas est en charge du restaurant Terra où l’on retrouve les saveurs des produits de la région dans les recettes traditionnelles méditerranéennes revisitées par ses soins. Alàbriga, une jolie parenthèse d’élégance et d’art de vivre.

 

Alàbriga Hotel & Home Suites
Prix à partir de €506 la nuit pour une suite de luxe
Carretera de Sant Pol 633 • 17220 Sant Feliu de Guíxols (Gérone) - Espagne
Tél.: +34 872 200 600 • info@hotelalabri
www.alabriga-hotel-home-suites.costa-brava.top-hotels-costa-brava.com
Y aller : Paris-Gérone avec Renfe-Sncf à partir de 100€ www.be.oui.sncf

/

Articles associés

Recommandé pour vous