Industry Trends

Dior Montaigne se déplace aux Champs-Élysées

Fermé le temps de sa métamorphose, l’hôtel particulier de l’avenue Montaigne déplace son univers au numéro 127 de la plus belle avenue du monde. Un refuge du merveilleux.
Reading time 2 minutes

Même quartier, même code couleur : les aficionados de la maison de luxe française seront séduits et leurs habitudes préservées. Mais les points communs s’arrêtent là. Ce nouvel écrin à l’architecture étonnante met en scène de façon inédite et sur trois étages les dernières collections (femme et homme), les différents univers de la marque, le parfum et la joaillerie. La phrase de Louis XIV nous vient à l’esprit : “On ne fait jamais rien d’extraordinaire, de grand et de beau, qu’en y pensant plus souvent et mieux que les autres.” Une ténacité mise au service de l’excellence, bienvenue chez Dior. Déjà, la façade. Comme par miracle, parée d’un immense drapé réalisé à la main, elle est comme identique à celle du 30, avenue Montaigne. À l’intérieur, prouesses architecturales, scénographie inédite et expériences innovantes entraînent le visiteur dans un voyage au cœur de la modernité et de l’héritage de la maison. Il est passionnant de (re)constater à quel point Monsieur Dior était visionnaire. Tout ici fait envie. De la toile de Jouy, présente sur tous les murs, au cannage, autre emblème de la maison, imaginé en version oversized sur des parquets retravaillés avec du béton ciré. Pop up d’éditions spéciales conçues par Maria Grazia Chuiri, corner baptisé “Show Paradise” réservé aux souliers et dédié à la personnalisation, cabinet de curiosités où sera proposée une sélection de cadeaux, de fragrances ou de beaux livres viennent enrichir cette nouvelle adresse, faisant la part belle au luxe contemporain.

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous