International Watch Review

Royal Oak Quantième Perpétuel Extra-plat Automatique

La Royal Oak Quantième Perpétuel Extra-plat Automatique d’Audemars Piguet repousse les limites des complications extra-plates
Reading time 6 minutes

Dernière avancée technologique d’Audemars Piguet, la Royal Oak Quantième Perpétuel Extra-plat Automatique (ref. 26586IP.OO.1240IP.01) devient, avec son mouvement de 2,89 mm d’épaisseur et sa boîte haute de 6,3 mm, la montre-bracelet automatique la plus fine au monde.

L’équipe R&D de la Manufacture a intégré le développement, le design et l’ergonomie dans le processus de conception du mouvement afin d’améliorer la performance, la solidité et la fiabilité de ce nouveau garde-temps. Résultat ? Une montre-bracelet à quantième perpétuel et remontage automatique dotée d’un cadran au design raffiné, pour une meilleure lisibilité. Équipée d’un mouvement complexe entièrement revisité pour intégrer une élégante boîte extraplate, elle se glisse en toute discrétion sous une manche de chemise.

Un mouvement ré-assemblé sur un seul niveau

Pour obtenir un mouvement d’à peine 2,89 mm de haut, les fonctions du calendrier perpétuel, généralement montées sur trois niveaux distincts, ont été rassemblées sur un seul plan. Une nouvelle prouesse technique qui a donné lieu au développement de deux innovations majeures et brevetées : l’intégration de la came de fin de mois à la roue de date et l’association de la came des mois à la roue des mois. La forme de chaque composant a également été optimisée dès le début du processus de conception, de manière à réduire les délais d’assemblage et de réglage. Le cadran a été redessiné lui aussi par rapport aux précédents modèles Royal Oak Quantième Perpétuel (comme la ref. 26574). Les compteurs du jour, de la date et du mois ont été élargis, pour une lisibilité optimale et une indication jour et nuit a été ajoutée à 8 heures, en regard de l’indication d’année bissextile, placée à 4 heures.

 

/

Élégance et légèreté au poignet

Évolution du prototype initial en platine 950, la RD#2 présentée lors du SIHH 2018, la Royal Oak Quantième Perpétuel Automatique Ultra-plat associe titane et platine 950, pour une élégance et une légèreté remarquable au poignet. Comme pour le mouvement, les finitions de la boîte et du cadran ont été réalisées à la main par nos artisans. L’alternance de surfaces polies et satinées sur la boîte, le bracelet et la lunette rehausse le très beau contraste des deux matières. Autre nouveauté, le cadran n’est plus orné du motif « Grande Tapisserie », remplacé par une finition bleue satinée qui améliore la lisibilité de la montre et met en valeur son esthétique raffinée.

Équilibre entre savoir-faire traditionnel et technologie de pointe

Si les technologies de multiparamétrage simultané ont permis à Audemars Piguet de repenser ses processus pour réinventer son mouvement Quantième Perpétuel, ce tout dernier lancement est avant tout le fruit du travail passionné de ses ingénieurs, ses designers, ses programmeurs et ses horlogers, qui ont encore une fois repoussé les limites de leur art pour créer une nouvelle génération de montres et de calibres conçus pour s’adapter au mode de vie contemporain. Cet équilibre entre savoir-faire traditionnel et technologies émergentes est depuis toujours au coeur de l’histoire d’Audemars Piguet. L’apparition de la CNO (Commande Numérique par Ordinateur) et de la CAO (Conception Assistée par Ordinateur) dans les années 1980 avaient ainsi stimulé la créativité de la Manufacture, ouvrant une nouvelle ère pour le secteur horloger dans son ensemble.

Des montres à quantième et des mécanismes extra-plats d’avant-garde

La Royal Oak Quantième Perpétuel Extra-plat Automatique s’inscrit dans la longue tradition d’innovation de la Manufacture en matière de montres à quantième et de mécanismes extra-plats. Expert de la miniaturisation depuis sa fondation en 1875, Audemars Piguet a rapidement tracé sa propre voie dans le domaine du développement de mécanismes miniatures et extra-plats, avec et sans complications.

Pendant et après la crise, ces innovations technologiques ont ouvert la voie à la résurgence des montres-bracelets à complications, plaçant Audemars Piguet à la pointe de l’innovation en matière de complication horlogère.

Une nouvelle génération de montres à complications

Aujourd’hui, la Royal Oak Quantième Perpétuel Extraplat Automatique s’impose comme la montre-bracelet à quantième perpétuel la plus fine du monde. Marquant un véritable tournant dans l’histoire d’Audemars Piguet, elle ouvre la voie à une nouvelle génération de montres à complications caractérisées par leur esthétique raffinée, leur ergonomie parfaite et leur complexité technique : un équilibre idéal entre savoir-faire traditionnel et art de vivre contemporain. Une nouvelle génération de montres à complications


“To break the rules, you must first master them.”

Articles associés

Recommandé pour vous