Où dîner à Beverly Hills ?
Food

Où dîner à Beverly Hills ?

Où dîner dans le quartier le plus select de la cité des Anges? Tour d'horizon de trois tables d'exception testées et approuvées par L'Officiel.
Reading time 7 minutes

Jean-Georges Beverly Hills

Le lieu : Quel meilleur endroit que le rutilant Waldorf Astoria pour accueillir la première aventure Californienne du célèbre chef Alsacien Jean-Georges Vongerichten? Situé à un jet de pierres de Rodeo Drive, cet imposant bâtiment blanc imaginé par Pierre-Yves Rochon qui domine le Golden Triangle s'est rapidement imposé comme l'un des lieux les plus prisés de LaLa Land. La rumeur raconte même que le chef aime à y "caster" lui même son personnel, porté par l'énergie créative qui agite la ville-capitale de l'entertainment.    

On y croise qui ? Les grands noms de la mode de passage dans la cité des Anges et le gratin du 7ème art d'hier et d'aujourd'hui, qui ont fait de ce restaurant au luxe décontracté l'un de leurs lieux de ralliement fétiches. C'est ici qu'a eu lieu l'afterparty très privée des Golden Globes, et Kim Kardashian y a posé ses vanity cases à l'occasion de la présentation de sa ligne de maquillage en collaboration avec Mario Dedivanovic.

On y mange quoi ? Du caviar dans tous ses états, aussi succulent sur un oeuf à la coque corsé d'un soupçon de crème de Vodka qu'apposé sur un toast moelleux aux fines herbes. Mais aussi de la raw food 5 étoiles arrosée de l'un des meilleurs Sakés au monde, avec le Ahi Tuna Tartare à l'écrasé d'avocat et aux Radis, le sashimi de Lieu Jaune sauvage et les époustouflants oursins de Santa Barbara, merveilles de tendreté assaisonés au Yuzu.

On enchaîne ensuite avec la pizza au carpaccio d'Avocat, déclinaison à la sauce gastronomique de l'avocado toast passé au rang de classique healthy, les côtelettes d'agneau au concombre et au Yahourt, ou le Lobster du Maine saisi à point au grill. Le rituel d'initié? Après le dessert, on prend l'ascenceur en direction du rooftop by JG, où savourer un digestif face à une vue panoramique à 360 degrés sur Los Angeles.

 

9850 Wilshire Blvd, Beverly Hills
www.waldorfastoriabeverlyhills.com

/

Maude 

Où ca ? Repaire intimiste des gastronomes du Golden State, Maude est l'une des récentes entreprises culinaires du chef Austalien Curtis Stone, star des fourneaux régulièrement invité dans les shows d'Ellen de Generes ou Oprah Winfrey. Avec 25 couverts seulement (et une liste de réservations longue comme le bras), ce temple de la haute gastronomie réunit le meilleur des deux mondes, en mixant habilement les saveurs Européennes et d'Outre-Atlantique.

Le concept : Privilégiant une cuisine de saison, ce lieu hors pair à la décoration industrielle chic change de menu tous les trimestres, naviguant entre la Bourgogne, la Rioja ibérique et la côte Californienne. 

On aime : l'atmosphère cosy et la cuisine ultra raffinée de ce lieu qui dément tous les poncifs des restaurants français en Amérique, trop souvent formatés et bourrés de clichés. Le soir de notre venue, c'est notre Bourgogne nationale qui était à l'honneur: on se régale d'escargots fondants au beurre de fines herbes, de bisque de Homard, d'un surprenant Turbot au Jambon et d'un foie gras rôti aux Morilles exquis.

Autre point fort : le wine pairing trié sur le volet qui décline les grands crus Bourguignons à la façon d'une partition, menée d'une main de maître par le sommelier-maison. La cerise sur le gâteau? Le dessert, délicieuse conclusion de cette expérience culinaire à part entière, qu'on est invités à déguster à l'étage dans la pénombre d'un salon hors du temps où passent de vieux morceaux de Serge Gainsbourg et Françoise Hardy, clins d'oeil appuyé aux influences Frenchy de ce lieu hors du commun.

 

212 S Beverly Dr, Beverly Hills 
www.mauderestaurant.com

/

CUT by Wolfgang Puck

Le spot : Niché au coeur du Beverly Wilshire (lieu d'anthologie de la légende Hollywoodienne où a notamment été tourné le blockbuster Pretty Woman), ce luxueux steakhouse du maestro étoilé Wolfgang Puck s'est taillé une place de choix parmi les QG Californiens des meat lovers. Depuis les tables boisées de ce lieu immaculé à l'élégance minimaliste concu par l'architecte lauréat du prix Pritzker Richard Meier, on assiste ravi à la chorégraphie culinaire qui s'opère en cuisines, qu'une simple paroi vitrée laisse entrevoir aux convives. 

On y croise qui ? La fine fleur du 7ème art et du show business venue en pèlerinage dans cet hôtel de légende où résidèrent autrefois Steve Mc Queen, John Lennon et Elvis Presley. On y croise Jennifer Lawrence, Gwyneth Paltrow, Jay Z ou Rihanna, sans oublier Jessica Biel et Justin Timberlake qui y dinent régulièrement en tête à tête.

On y mange quoi ? De la viande de qualité premium et de la seafood d'exception, savamment cuits au grill.

Ici, pas de menu alambiqué à rallonge : on s'en tient aux fondamentaux que sont les entrées grillées, les viandes, leurs accompagnements et un vaste choix de sauces, variant du Yuzu à la classique Béarnaise en passant par la Chimichurri Argentine et la sauce à l'Armagnac.

Pour se mettre en bouche, on débute sur une note iodée avec le tartare de Thon Big eye au Wasabi et Gingembre, ou bien avec le succulent Blue Crab du Maryland accompagné de son cocktail de crevettes de Louisiane. Les aficionados de la barbaque opteront ensuite pour une orgasmique dégustation de boeufs Wagyu tous droits venus du Japon, d'Australie et d'Idoha, ou plus classique, pour un sirloin ou un Rib eye du Nebraska, des pièces d'exception au goût incomparable maturées jusqu'à 35 jours. 

 

CUT By Wolfgang Puck, Beverly Wilshire A Four Seasons Hotel 9500 Wilshire Boulevard 
www.fourseasons.com

/

Pour plus d'informations sur les hôtels, restaurants, boutiques et spas de Beverly Hills
www.lovebeverlyhills.com

Articles associés

Recommandé pour vous