Food

Un verre de chablis au Nemours

by Baptiste Piégay
25.04.2017
Le célèbre café parisien retrouve un teint éclatant. Cela se fête !
img27.jpg

Photographie par Marie-Amélie Tondu

L’homme à connaître

Le rénovateur des lieux, Michaël Malapert. Le Café de la Marine posé au bord du canal Saint-Martin, c’est lui. La terrasse de la Maison Blanche (le restaurant, pas la résidence des Présidents…), c’est lui aussi. Le bar de l’hôtel Jules et Jim, également. L’œil du moment, c’est le sien, chic sans chercher à tout prix l’épate, précis sans préciosité, charmeur sans lourdeur.

Le lieu

Mythique, assurément. Pour sa localisation stratégique, entre Comédie-Française et Palais-Royal, et parce que l’écrivain Éric Reinhardt en fait un poste d’observation privilégié dans ses romans.

Dans le verre

Un exquis chablis à la minéralité vive, pour rafraîchir le printemps.

L’assiette

La végétarienne, parfaite composition pastorale ménageant cru et cuit, croquant des graines, piquant du pecorino poivré, et moelleux des pousses d’épinard.

Les gens

Le petit peuple du Palais-Royal (les Kitsuné sont à deux pas) les spectateurs de la Comédie-Française, et forcément sa mirifique troupe, de Loïc Corbery à Laurent Lafitte, Dominique Blanc, Adeline d’Hermy et Guillaume Gallienne, sans oublier Éric Ruf, directeur de l’institution depuis deux ans, qui insuffle une nouvelle vie dans les ors. 

Culture générale 

Admirer la bouche du métro sublimée par Jean-Michel Othoniel.

Mais encore ?

“Je ne saurais me résoudre à renfermer mon cœur entre quatre murailles”, prévient Dom Juan. Celles du Nemours ne sont pas désagréables, mais sa terrasse n’a pas d’égal.

Le prix

22 euros (le verre et son assiette végétarienne). Le spectacle de la salle et de la place Colette est offert par la maison.

Le Nemours : 2, place Colette, Paris 1er. Tél. 01 42 61 34 14

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous