Food

Envie de comfort Food? Voici les 5 adresses à tester cet hiver

Cuisine gentiment régressive, Néo-trattoria ou street food revisitée à la sauce gastronomique: tour de piste de 5 nouveaux lieux testés et approuvés à investir tout au long de l'hiver.
Reading time 7 minutes

Mister T

 

C'est comment? Niché à deux pas de la rue de Bretagne, ce spot d'initiés ne laisse rien filtrer de l'extérieur. Intimiste et tout en longueur, le restaurant est baptisé d'après le nom de code de son chef Nippon, aka le talentueux Tsuyoshi Miyasaki.

A travers une vitre, on découvre le maestro et son équipe au sommet de leur art, qui concoctent sous nos yeux des recettes ultra-originales inspirées des classiques de la street food.

On y commande quoi? Un surprenant Mac & Cheese Champignons-noisettes, des tacos porc-braisé ananas, sans oublier l'inénarrable Kebab, institution locale sublimée dans sa version 5 étoiles.

Oubliez vos souvenirs vaseux de fin de soirées arrosées: si ce dernier est bien présenté dans son inévitable emballage jaune pâle, il est ici élevé au rang de chef d'oeuvre gastronomique, grâce à son épaule d'agneau fondante et son succulent assaisonnement au Tzatziki. 

 

38 rue de Saintonge 75003 Paris

https://www.mrt-restaurant.fr/

/

 

UNO

 

C'est comment? Ouverte cette année en plein coeur du quartier du Louvre par le serial restaurateur David Soussan, cette néo-trattoria chaleureuse rassemble tous les amoureux de cuisine italienne de la mamma rustique et généreuse.

Imaginée par David-Olivier Descombes, la salle baignée de lumière donne à voir le four à bois et les cuisines, centre névralgique où la magie du chef Julien Chevallier opère.

On y commande quoi? Les (délicieux) incontournables de la cuisine Transalpine, du Vitello Tonnato-straciatella à l'agneau de sept heures à la polenta onctueuse. Sans oublier les Tagliatelle à la boutargue et au citron, et la pizza-signature UNO à la crème d'artichaut et au parmesan. 

Appétits d'oiseaux, s'abstenir! 

 

37 rue Berger 75001 Paris

www.unoparis.com

 

Le Bel Ordinaire Rive Gauche

 

C'est comment? La désormais célèbre épicerie-cave à manger traverse la Seine: face au succès de son vaisseau-amiral de la rue de Paradis, Cyrille Rosseto investit la rive Gauche, et installe ses fourneaux à deux pas de la rue Monge.

Convivial à souhait, son nouvel espace de 72 couverts multiplie les options, à alterner selon l'humeur: histoire de varier les plaisirs, on s'installe tantôt à la table d'hôtes, en terrasse (chauffée) ou sous la verrière pour un dîner en tête à tête.

On y mange quoi? Une cuisine du marché créative et ultra-fraiche, réalisée à partir de produits frais et de saison. Le (gros) bonus? Une carte qui change très régulièrement, imposant le lieu comme la cantine idéale.

Le jour de notre venue, on s'y régalait de concombres à la buratta et à l'aneth, d'un filet de merlu fondant et d'un moelleux au chocolat assorti de sa glace à la fève tonka, plaisir coupable qui vaut largement une entorse à nos diètes hivernales.

 

5, rue de Bazeilles 75005 Paris

http://www.lebelordinaire.com/

/

 

Octopus

 

Où ca? Aller dîner à la Défense, quelle drôle d'idée! C'était sans compter sur le complexe Oxygen, bâtiment audacieux pensé par l'agence Malka Architecture qui change fondamentalement la donne, et rassemble la crème de la restauration et du lifestyle.

Oubliées, les brasseries tristounettes hantées par les cols blancs des gratte-ciels alentour: quand les Rostang prennent leurs quartiers dans le premier centre d'affaires d'Europe, on obtient Octopus, spot insta-friendly qui fusionne habilement bar à cocktails et restauration.

On y commande quoi? Des cocktails inédits concoctés par Sterling Hudson, mixologiste originaire de la Grosse Pomme passé entre autres par le Standard NYC. Et des assiettes surprenantes à partager à l'envi, interprétées selon les saisons par la cheffe Géraldine Rumeau.

Mentions spéciales au tartare de bar bleu aux algues wakamé, au poulpe grillé au citron confit et au croustillant de crabe mou et sa sauce chipotle, qui raviront les accros à la seafood. 

 

1, Esplanade de la Défense 92800 Puteaux

https://www.octopusparis.fr/

 

Caius

 

Où ca? Valeur sûre que les gastronomes de passage dans le triangle d'or se refilent sous le manteau, Caius tient son nom de l'arrière-grand père de Jean-Marc Notelet, chef-propriétaire de ce lieu qui redonne tout son sens au terme galvaudé de bistronomie. 

Sous l'impulsion du duo créatif du studio MHNA, l'adresse fait peau neuve et affiche une nouvelle identité cosy et tamisée, inspirée de la passion du maestro Jean-Marc Notelet pour les épices hauts en couleurs. Dernière nouveauté en date; la majestueuse table d'hôtes qui peut accueillir jusqu'à dix (chanceux) convives.

On y commande quoi? Ici, pas de carte, mais une belle ardoise où s'affichent les suggestions du jour, autant de choix cornéliens.

Petit pâté grand-mère aux pickles maison, dorade royale au couteau, aubergines de Sicile rôties et ventrèche à la flamme, semoule rôtie au curcuma et coeur de Canard ou brochettes de sardines grillées: les plats mettent d'accord les amoureux de bonne chère de tous bords, des viandards aux végétariens en passant par les aficionados des produits de la mer. 

 

6, rue d'Armaillé 75017 Paris

https://www.caius-restaurant.fr/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous