Food

Cognac Chanteloup XXO, le luxe selon Martell

Avec son nouveau cognac Chanteloup XXO, la maison Martell livre une magistrale interprétation de son art de l’assemblage et frappe un grand coup dans le marché des “qualités vieilles”.
Reading time 3 minutes

Sur l’océan tumultueux du luxe, la maison Martell vogue avec des idées simples mais robustes. Ces idées s’articulent autour de trois notions fondamentales : un terroir, des savoir-faire et un art de la transmission sans lequel toute innovation est artificielle, toute audace, inconséquente. Et couronnant ces trois notions, une valeur cardinale : l’émotion qui tisse un lien délicieux entre le cœur, le palais et l’esprit.

Le terroir Martell, on le connaît bien. Son âme, c’est le château de Chanteloup, qui dresse fièrement ses lignes néomédiévales de style normand dans le ciel de la Charente, en plein terroir des Borderies. Son essence, c’est la richesse des crus prestigieux qui propagent la gloire des cognacs exceptionnels aux quatre coins du globe. Le savoir-faire Martell n’est pas moins connu: une science confondante de l’assemblage, fortifiée depuis 1715. Un homme possède toutes les clés de cette science, qui offre une expression complète de l’excellence du terroir Cognac. Et c’est ici que la notion de transmission prend toute sa valeur : Christophe Valtaud possède les secrets légués par neuf générations de maîtres de chai. Un surdoué: docteur en biochimie, biologie moléculaire et physiologie végétale, il débute chez Martell comme responsable de la viticulture durable avant de devenir responsable des vignobles. C’est lui, cet enfant du pays bercé dans les vignes de la Grande Champagne, fils et petit-fils de vigneron, qui a réuni les 450 très vieilles eaux-de-vie (la plus jeune a au minimum 14 ans d’âge) animant le nouveau coup d’éclat maison : le Martell Chanteloup XXO. Une démonstration magistrale, une conjugaison de passion et d’humilité : “J’assemble les eaux-de-vie vieillies par mes prédécesseurs, reconnaît-il, et je fais vieillir des eaux-de-vie qui seront assemblées par mes successeurs.”

Cet XXO (extra-extra old) cumule les actes de bravoure. Le plus notable consiste dans le fait qu’il s’agit du seul cognac associant les quatre meilleurs crus : Grande Champagne, Petite Champagne, Fins Bois et bien sûr Borderies, qui ne représente qu’une part infime du vignoble charentais et qui constitue la signature de la maison depuis sa fondation. Les reflets de sa robe ambrée brillent de tous leurs éclats. Au nez, le miel, la pêche de vigne et l’abricot, la figue, l’amande et la noix font pétiller leurs arômes gourmands. En bouche, Chanteloup XXO déroule progressivement – et sans discontinuer – le vaste éventail de ses saveurs, superposant rondeur et puissance. C’est équilibré, élégant, la finale est étonnamment persistante.

Luxueux ? Oui, on parle ici d’expérience. Peut-être même d’expérience “bespoke” (sur mesure): our accompagner les amateurs éclairés dans la découverte de cet assemblage riche et complexe, la maison a en effet créé Martell Chanteloup XXO Masterpiece. C’est une malle réalisée sur commande. Élaborée par les Ateliers Normand, elle prodigue le raffinement inouï de son artisanat en abritant deux montres (c’est-à-dire des bouteilles traditionnellement utilisées pour l’échantillonnage), disposées autour du cognac. Ces deux montres seront choisies personnellement par le client lors de ses échanges avec Christophe Valtaud lui-même. Le luxe, c’est peut-être aussi un art de la conversation.

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous