Food

4 adresses cachées à Buenos Aires

La destination du moment regorge de petites adresses confidentielles que L'Officiel vous dévoile ici.
Reading time 3 minutes

LA CARNICERIA

Vous pensiez que la réputation de la viande argentine n’était plus à faire ? Détrompez-vous. A la Carniceria on savoure des pièces de viande, fraiches ou fumées, comme nulle part ailleurs. Les garnitures sont créatives, l’ensemble paraîtrait presque minimaliste, l’ambiance y est pourtant festive et le ris de veau, tout simplement unique au monde. Le tout arrosé de vins choisis, délicieux, à petits prix.

La Carniceria : Thames 2317

CAFE SAN JUAN

On ne sait si l’on s’y rend pour la bonne bouille du patron, le charme de son épouse où le bar à Vermouth qui ne désemplit pas dès le soir. La cuisine y est italienne, créative mais sereine. Inventive mais respectueuse de traditions bien établies. Le décor se veut Street Art et c’est réussi. Les accords mets vins sont intelligents et les papilles à la fête...

Cafe San Juan : Chile 474, San Telmo

APU NENA

Apu Nena… Le nom est tout aussi charmeur que sa créatrice, Christina Sunae. C’est l’histoire d’une jeune femme argentine qui rêvait de cuisiner. Elle commença dans son appartement, faute d’argent. Une espèce de speakeasy dont on se repassait l’adresse, discrètement. Puis elle ouvrit son premier restaurant avec son mari. Apu Nena est le second, qu’elle a ouvert seule, ou presque, accompagnée d’une chef au sourire lumineux.

La cuisine l’est tout autant. Des espèces de petits tapas dont on se régale entre copains, le soir sur les tables, à même le trottoir.

Apu Nena : Av. Dorrego 1301, Chacarita

 

 

COMEDOR DIARIO

Narda Lepes est une star à Buenos Aires. Sans doute est-ce lié à son émission culinaire qui lui a fait parcourir le monde à la découverte de saveurs traditionnelles. Rien d’étonnant donc que sa toute dernière adresse se trouve dans le quartier de Palermo Hollywood, là où siègent le monde du show biz, de la télé, de la production musicale. Son concept ? Une cantine lumineuse où l’on se rend déjeuner entre deux castings. Déjeuner oui. Mais sainement. Au menu, qui change tous les jours, une protéine, une céréale et une abondance de légume. C’est gouteux, léger et aérien.

Comedor Diario : Nicaragua 6055, Palermo

Articles associés

Recommandé pour vous