Femmes

Comment Humberto Leon et Carol Lim ont transformé Kenzo

by Mathilde Berthier
11.09.2017
Bien dans leurs baskets, Carol Lim et Humberto Leon fêtent leurs six ans chez Kenzo des idées plein la tête. Leur fantasme ? Une parfaite fusion de la street culture et de l’ethno-chic cher au fondateur.

La collection

Présentée à Paris en mars dernier, la collection “Memento N° 1” réactualise l’immense patrimoine laissé par Kenzo Takada depuis les années 1970. Avec pour point de départ l’imprimé floral, symbole de la maison, ce nouveau projet du duo Lim/Leon mêle tailleurs, robes ballon, sweats et geta géantes.

L’adresse

Déjà bien implanté rive gauche et dans le triangle d’or, Kenzo a choisi le Marais et la rue Vieille-du-Temple pour sa sixième adresse parisienne. Carol Lim et Humberto Leon ont choisi l’architecte Fabrizio Casiraghi, auteur du Café de l’Esplanade, pour le décor : technicolor et un brin futuriste. À quelques encablures, un pop-up éphémère marque le lancement de la basket “Kenzo Move”.

L’objet du désir

Qui mieux que Kenzo, grand manitou du street wear, pour dépoussiérer la sneaker ? Pop et sport, la nouvelle “Kenzo Move” associe patchwork de couleurs et forme ergonomique, dans la lignée du vestiaire hybride de “Memento N° 1”. La signature de cette basket unisexe ? Le motif tigre iconique, lui aussi revisité.

Le film

Après Carrie Brownstein ou Kahlil Joseph, Kenzo s’associe à l’actrice et productrice américaine Natasha Lyonne pour réaliser son traditionnel film de rentrée. Baptisé Cabiria, Charity, Chastity, le courtmétrage place Maya Rudolph, alias Chastity, au centre d’un monde burlesque. Au casting : le culte Macaulay Culkin.

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous