Femmes

Comment travailler autrement ?

Perchés en bord de mer ou cachés dans la ville, les créateurs de G.Kero et Jérôme Dreyfuss ont su préserver leur jardin secret, où les idées fusent à un tempo humanisé. Leur engagement est un manifeste.
Reading time 4 minutes

Quelque deux millions de personnes étaient au défilé LGBTQ + Fierté de cette année, y compris une partie de Queer Eye (Jonathan nous voyons henny), l'athlète légendaire Billie Jean King, Cynthia Nixon (pour le gouverneur!), Emma Gonzáles, activiste La royauté de la course Sasha Velour et Miz Cracker.

Étaient également présents une tonne de personnes élégantes (et des chiens) couvertes de paillettes, de sueur et de mamelons - et si vous ne pouviez pas supporter la chaleur et que vous n'étiez pas à la fête, nous vous avons. Découvrez nos moments préférés ci-dessous.

Photos par Alex Black

Collage de Delphine Lewis

En plus d’être la seule maison chinoise à défiler au calendrier officiel de la fashion week de Paris, Shiatzy Chen est également la première à s’installer avenue Montaigne, tout en restant fidèle à ses racines. « C’est une belle réussite, mais aussi une grande responsabilité », reconnait Natalia Vodianova. « Cela signifie que Shiatzy Chen arrive officiellement sur la scène internationale, et qu’elle va certainement encourager d’autres maisons asiatiques à persévérer ».

Pour l’été 2018, Mme Wang a entrepris un voyage imaginaire nommé « Linkage », entre rêve et réalité, symbolisant la rencontre entre l’Orient et l’Occident. Inspiré par l’élégance des années 1930, la collection se compose de jupes longues, pantalons fuides et manteaux romantiques un brin sportswear. Des imprimés exclusifs - fleurs du désert et touches de pinceau surréalistes reflétant les paysages de la Route de la Soie - subliment le tout. « À travers les broderies et les motifs, elle raconte son histoire. C’est tellement frais et actuel : son language est traditionnel mais moderne à la fois. À la mode, mais pas tendance. Exactement le genre de pièces que les femmes ont envie de porter aujourd’hui, »  a ajouté Natalia Vodianova. 

Accompagnée de son mari Antoine Arnault, à l'inititative parmi d'autres de cette nouvelle charte pour le bien-être des mannequins dans le milieu de la mode, Natalia Vodianova a remarqué qu'elle avait en tous cas été appliquée ici. « Au défilé Givenchy, Antoine est parti en backstage. Je lui ai demandé pourquoi, il m'a répondu : "Si j'arrive à voir une poitrine, ça signifie que la charte n'est pas respectée !"» En effet, en plus de bannir les mannequins trop maigres et trop jeunes, la charte en question pense également à leur intimité en prévoyant des règles strictes concernant la nudité. 

Légende urbaine #4 : Prêt-à-porter, et on se dépêche

Shop

Caribe - Gianvito Rossi.jpgCocktail Bootie -Gianvito Rossi.jpgFlora 85 - Gianvito Rossi.jpgGala Flat - Gianvito Rossi.jpgKaia - Gianvito Rossi.jpgMarnie - Gianvito Rossi.jpgMojito - Gianvito Rossi.jpgRoxy - Gianvito Rossi.jpgVires - Gianvito Rossi.jpg

Fooding anti-âge

Puisque l’éclat de notre peau se joue aussi dans nos assiettes, on se concocte des menus healthy aux propriétés rajeunissantes. Cap sur la raw food : popularisée par Gwyneth Paltrow, Georgia May Jagger et autres healthy gurus outre-Atlantique, cette tendance qui consiste à consommer un maximum d’aliments crus s’avère être une alliée de taille pour l’éclat de notre épiderme, l’occasion de faire le plein d’antioxydants (agrumes, kiwis, huile d’olive, baies d’açaï, amandes, noix, légumineuses) et d’Oméga-3 (poissons, légumes verts, huile de colza). On élimine autant que possible les sucres et l’excès de sel, et on boit un maximum d’eau et de thé.

“Nous allons vivre plus longtemps, il s’agit donc de vieillir mieux sur tous les plans : santé, beauté et bien-être.” Armelle Souraud, chez Chanel

Margherita Missoni

Articles associés

Recommandé pour vous