Femmes

Michaela Thomsen et Zara Prassinot nous parlent lingerie

by Laure Ambroise
24.04.2017
Jalouse a demandé à Michaela Thomsen et Zara Prassinot de choisir leurs trois modèles préférés de la collection printemps-été d’Intimissimi. Entre deux hésitations, elles nous parlent de leur rapport à la mode sur les réseaux sociaux.

Photographie par Erick Faulkner et Jules Faure

Michaela Thomsen
Nationalité ?
Francosuédoise.

 

 

Nombre de followers ?
26 k.


Votre porte d’entrée sur les réseaux sociaux ?
J’ai commencé grâce à des photos que j’avais faites pour American Apparel et qui ont été postées sur Instagram, j’ai eu envie de faire la même chose.

 

 

Vous rappelez-vous de votre premier post et quel était-il ?
Une photo souvenir de mes vacances à Ibiza. Au début je postais un peu tout et n’importe quoi.

 

 

Votre premier like qui a compté et pourquoi ?
Celui de mon amoureux, Virgile Texier, un peu bateau, ce like m’a donné envie de lui écrire, ça fait maintenant deux ans qu’on est ensemble.

 

 

Votre rapport à la mode sur les réseaux sociaux ?
J’adore regarder ce qui se passe, les nouveautés, les it girls comme Kendall Jenner, même si ce n’est pas vraiment mon style, j’adore suivre son Instagram et son lifestyle (rires).

 

 

Consommez-vous la mode sur le net exclusivement ?
Pas uniquement, je continue à lire des magazines de mode, et je m’inspire très souvent du style vestimentaire dans les films, comme dans L’Effrontée de Claude Miller.

 

 

Pouvez-vous nous expliquer votre sélection chez Intimissimi ?
J’aime les couleurs claires, surtout si c’est en soie ! Mon choix a été plutôt facile à faire.

 

 

Vote icône ?
Question difficile, mais je dirais Greta Garbo et Charlotte Rampling dans le cinéma, Joan Mitchell dans la peinture, et MarieLaure de Noailles, pour ne pas répondre ma mère, qui restera à vie mon icône favorite.

 

 

Comment imaginezvous votre futur ?
Avec des enfants, des projets qui se seront concrétisés à Paris ou à New York.

img45.jpg
Caraco Delicate Touch en soie et dentelle, 50 €.
img41.jpg
Soutien-gorge et culotte Ethnic Embroidery en dentelle, 40€ et 16€.
img43.jpg
Soutien-gorge et culotte Ethnic Embroidery en dentelle, 40€ et 16€.
img37.jpg
Ensemble Natural Embroidery composé d’un caraco et d’un short en crêpe desoie,50€ et 36€.
img39.jpg
Ensemble Natural Embroidery composé d’un caraco et d’un short en crêpe desoie,50€ et 36€.

Zara Prassinot
Nationalité ?
Française.

 

 

Nombre de followers ?
30,5 k.

 

 

Vous rappelez-vous de votre premier post ?
C’était la couverture d’un livre de Martin Paar, Life is a Beach, que j’avais acheté après avoir vu une de ses expositions.

 

 

Votre premier like qui a compté et pourquoi ?
Celui d’une copine que je n’avais pas revue depuis des années, elle habitait en Chine. Du coup, on s’est revues et sommes redevenues les meilleures amies du monde.

 

 

Votre rapport à la mode sur les réseaux sociaux ?
Je pense que c’est très inspirant, c’est un peu comme s’asseoir à une terrasse de café et regarder les gens qui passent.

 

 

Consommez-vous la mode sur le net exclusivement ?
Non, pas du tout. J’ai un rapport très particulier avec les matières, donc j’aime mieux sentir les tissus, les pages des magazines, prendre le temps de choisir instinctivement mes influences.

 

 

Pouvez-vous nous expliquer votre sélection chez Intimissimi ?
Ce jour-là, il pleuvait, j’avais envie de quelque chose de délicat, élégant, confortable. 

 

 

Vote icône ?
Question difficile, je dirais Audrey Hepburn pour son style femme-enfant, son élégance intemporelle et ses engagements. Ou peut-être Edie Sedgwick pour son excentricité, son sex-appeal et son culot.

 

 

Comment imaginez-vous votre futur ?
Comme une surprise !

img37.jpg
Pyjama Flower Macrame en coton composé d’un débardeur et d’un short, 36 € et 26 €.
img39.jpg
Pyjama Flower Macrame en coton composé d’un débardeur et d’un short, 36 € et 26 €.
img43.jpg
Soutien-gorge Simona en dentelle, 29 € (collection Basic).
img41.jpg
Kimono Lace en satin, 99 €.

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous