Femmes

Claire Margueritte aka Claire la Galère

Musique, festivals, adresses, mode, lecture… Pour baliser la carte de l’été parfait, écouter les recommandations et les souvenirs des cool kids de la saison nous a semblé être une excellente idée.
j.jpg
Creative consultant. Paris.

Tes morceaux ?

Supernature de Cerrone, parce qu’elle dure dix minutes et que ce sont dix minutes de pur bonheur musical, Monstre d’amour de Clara Luciani, le clip est dingue, et Palco de Gilberto Gil, personne ne peut se retenir de danser dessus.

Supernature de Cerrone

Un festival ?

Pete the monkey ! Ambiance inoubliable et une des meilleures scènes indé de France.

 

 

Ton endroit ?

Saint-Gilles-Croix-de-Vie, c’est là que je passe mes étés depuis vingt-quatre ans. Il faut absolument y être pour la Fête du poisson le 6 août. Et aller au Jean Bart, une crêperie au bord de la plage, parfaite pour la gueule de bois. Ou au Sloop, bar dont l’intérieur est la réplique d’un bateau. Sinon, Côté bières Côté vins, super endroit pour l’apéro avec vue sur la Vie, le fleuve d’ici.

 

 

Un club qui t’évoque l’été ?

La Mano, à Paris, parce qu’il y fait une chaleur moite, mais on s’en fout car on y vient pour se déchaîner sur de la musique du monde entier et boire de l’alcool de cactus.

 

 

Un souvenir de vacances ?

L’été je m’ennuie. (Son mantra sur Instagram est “Bored life”).

 

 

Un livre ?

Crime et Châtiment de Dostoïevski.

 

 

Une pièce ?

Des sandales Paul Smith à brides noires et kaki, avec une bande de couleur appelée “artist strip” par la marque, qui feront mon été.

 

 

Carte postale ou réseaux sociaux ?

Carte postale ! J’adore écrire des banalités pour les envoyer à mes amis, quand je vais chez eux, ils savent qu’il faut les coller sur le frigo.

 

 

@clairelagalere

Articles associés

Recommandé pour vous