Femmes

Dans l'appartement de Lorena Vergani

Au coeur de la fashion week, la Parisienne Lorena Vergani, fondatrice de la start-up "LVbespoke", nous a reçus chez elle dans le Marais. Un duplex design mais pas que, qu'elle a pensé et aménagé avec son mari, le galeriste Emmanuel Perrotin.
Reading time 4 minutes

Photographe : Sergio Corvacho 
Styliste : Vanessa Bellugeon 
Assistante styliste : Gabriela Cambero 

Propos recueillis par Mathilde Berthier

Qui vous a donné le goût de la mode ?

Moi-même, en lisant les magazines de mode quand j’étais adolescente et surtout mon admiration pour les mannequins des années 1990 : Cindy, Claudia, Naomi…

Votre style, en trois mots ?

Elégant, sans prétention, solaire.

Citez-moi une icône de cinéma, d’art ou de musique qui a influencé et influence votre style ?

Je ne me laisse pas trop influencer par des "icônes", mais je peux dire que j’ai toujours admiré l’élégance et la sérénité de l’actrice Cate Blanchett.  

Un accessoire dont vous ne vous séparez jamais ?

Un collier créé sur mesure par Gaïa Repossi que mon mari m'a offert pour la naissance de notre fils.

En mode, êtes-vous plutôt du genre fidèle ou volage ?

Fidèle pour les classiques mais j’adore en même temps essayer des marques pointues et moins connues chaque saison.

Une tendance que vous approuvez ?

Le fait, que dans la mode, aujourd’hui tout soit permis: on mélange les tissus, les couleurs, les volumes… J’adore cette liberté d’expression.

Et une autre que vous réprouvez ?

Les tatouages.

Où vous croise-t-on à Paris ?

A la Galerie Perrotin, au Bon Marché, au Palais Royal et au Bar Hemingway. 

Vous nous avez reçu dans votre appartement. En matière de design, vous êtes plutôt extrême modernité…ou vintage assumé ?

Ni l’un ni l’autre. Le design de notre appartement est un mélange de pièces surtout vintage mais aussi de pièces modernes qui, avec les oeuvres d’art, forment un ensemble harmonieux et à la fois divertissant et contemporain. 

Si vous ne deviez retenir qu’un objet de votre intérieur ?

Le canapé blanc de Vladimir Kagan... et l’oeuvre d’art de Bernard Frize au dessus du canapé.

L'objet design ou l'oeuvre d'art que vous rêvez d'acquérir ? Même fantasmé ?

Une oeuvre d’un artiste allemand que j’adore, Anselm Kiefer. 

Vos bonnes adresses en art et design ?

En art, mes préférées sont la Galerie Perrotin, Thaddaeus Ropac et le Centre Pompidou. En design, j’adore la Galerie Kreo, la Galerie Downtown, Elliot Barnes Interiors et Petit h chez Hermès.  

Sur votre table de nuit, je trouve ?

Des petites sculptures de l’artiste Izumi Kato, le sérum relaxant Tao Qi de chez Rituals, mon agenda Smythson et le livre "The Unknown Hipster Diaries" de Jean-Philippe Delhomme.

Photo 1, au mur : Bernard Frize, Kari, 1993 ; sculpture : Elmgreen & Dragset, Irina, 2006.

Photo 2, au mur (bas) : Thilo Heinzmann, O.T., 2012 ; au mur (haut) : Takashi Murakami, Arhats: The Four Heavenly Kings, 2016 ; au sol : Wim Delvoye, Wim, 2006.

Photo 4 : Jean-Michel Othoniel, Collier Or, 2014.

Photo 6, mur haut gauche : Maurizio Cattelan, Untitled (Picasso).

Photo 7, au mur : Bernard Frize, Kari, 1993 ; sculpture : Elmgreen & Dragset, Irina, 2006.

Photo 8 : Paola Pivi, Untitled (pearls), 2001.

Photo 9, mur gauche : Pierre Soulages, Peinture 102 x 165 cm, 17 juillet 2013, 2013.

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous