Fashion Week

L'homme Versace entre dans une nouvelle ère

FASHION WEEK DE MILAN AUTOMNE-HIVER 2019 JOUR 2
Reading time 3 minutes

LE LIEU

À l'endroit officiel de Milan où se déroulent habituellement les défilés de la maison à la Gorgogne.

LE BRIEF

Qu'allait devenir la maison Versace alors que Michael Kors venait d'en faire l'acquisition en septembre dernier ? Quelle direction allait prendre l'équipe artistique ? Quid de Donatella Versace et d'un possible exit après tant d'années passées à la tête du géant italien ? Tant de questions sans réponses alors que ce premier défilé marquait les débuts de Versace sous l'ère du groupe Michael Kors Holding, rebaptisé Capri Holdings Limited entre temps, après sa récente conclusion d'achat de Versace et son entrée en bourse.

Donatella Versace a cependant balayé en 52 looks toutes ces rumeurs qui gonflaient depuis plusieurs mois : la maison Versace est bel et bien la sienne, et elle le restera. En démarrant son défilé avec des silhouettes typiquement Versace, la directrice artisitque de 63 ans fait un pied de nez à ses détracteurs qui pensaient que l'ADN de Versace se perdrait sous la pavillon Kors. Pantalons amples et légers en coton, vestes en cuir, inspiration bondage et pièces réhaussées du logo GV pour Gianni Versace, tout y est. Une entrée en matière "sobre" (façon Versace bien sûr) et efficace, avant de laisser place à des silhouettes beaucoup plus chargées et colorées. Cette transition est notamment faite par la révélation des premières pièces créées en collaboration avec le constructeur automobile Ford. Sweatshirts, chemises et pendentifs au logo du géant américain trustent le runway alors que les silhouettes roses, bleues et jaunes se succèdent. Une explosion de couleurs et de motifs là où Donatella Versace n'hésite plus à jouer sur le layering et la surcharge en superposant col-roulés flashy, chemises en soie et pulls en laine. Il y en avait donc pour tous les goûts dans cette nouvelle collection mettant une fois de plus en avant un parfait équilibre entre classicisme et modernité dont seul Versace semble avoir le secret.

LE DÉTAIL

Les cheveux démentiels du mannequin brésilien João Knorr, un habitué de Versace, teintés du même motif léopard que son manteau en fourrure. Mention spéciale au casting féminin 5 étoiles avec Kaia Gerber, Bella Hadid, Vittoria Ceretti et Emily Ratajkowski, entre autres.

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous