Fashion Week

Koché bat le pavé

La couture de la rue. C’est avec cet esprit en tête que Christelle Kocher impose son tempo, saison après saison. La créatrice trentenaire a déroulé sa nouvelle collection dans les travées de l’église Saint-Merri, dans le 4ème arrondissement, avec cette fois-ci, l’énergie des stades de foot en plus.

Habillées de maillots du PSG découpés ou brodés de cristaux Swarovski, ces supporters d’un nouveau genre n’en n’oubliaient pas pour autant leur féminité. Car là est le secret de Kocher : mixer le fort et le fragile, le doux et le rugueux. Les pantalons amples se portent avec des bustiers, les polos larges sont piqués de broderies tandis que les robes sont virevoltantes et coupées bords francs. L’appel de la rue a, une fois de plus, été entendu.

Maud Gabrielson

/

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous