Fashion Week

Kendall Jenner, Agyness Deyn et Bella Hadid, symboles néo-victoriens chez Burberry

Le designer italien Riccardo Tisci renoue avec l’héritage victorien de la maison créée par Thomas Burberry et livre une collection puissante sur fond de pop-dubstep signé du DJ et ami du créateur William Djoko.
Reading time 3 minutes

Le lieu 

Ce n'est pas la circulation infernale de Londres qui allait empêcher la fashion sphère de se diriger vers l'ouest de la ville, au Troubadour White City Theater, pour assister à l'un des défilés les plus attendus de la fashion week. Depuis plusieurs heures déjà, une nuée de fans encerclent le lieu dans l'espoir d'aperçevoir les VIPs invités par Riccardo Tisci — Rosalía, Hunter Schafer (co-star de Zendaya dans la série Euphoria, ndlr) Dua Lipa et Anwar Hadid, pour ne citer qu'eux. A l'intérieur du théatre trône un cube géant conçu en miroirs qui, une fois déployé, révèle le podium et son incroyable installation de sound-systems blancs. Le ton est donné.
 

La collection

"Ma première année chez Burberry fut consacrée à comprendre et affiner les nouveaux codes de la maison. Cette base posée, je me sens prêt à explorer ce qu'il se trouve au coeur de cette formidable maison." C'est ainsi que le créateur Riccardo Tisci s'est imprégné de l'héritage victorien de Burberry pour créer chacun des 108 looks qui composent la collection Printemps-Été 2020 de la maison. Silhouettes ultra-graphiques, coupes parfaitement maîtrisées, volume et mouvement rythment les tableaux imaginés par le designer — on y retrouve le classique trench dans une version XXL portée par l'iconique Freja Beha Erichsen (devenue rare sur les podiums), le carré de soie sous toutes ses formes imprimé d'illustrations d'animaux sauvages, sans oublier les polos, sweatshirts et autres parkas aux multiples détails luxe. Une jungle urbaine tantôt néo-bourgeoise, tantôt Insta-worthy, qui laisse une place de choix à plusieurs options red-carpet dont les petites robes romantico-gothique ou encore la cotte de crystal sur lesquelles apparaissent la mention "I Am a Unicorn", clin d'oeil au logo créé par Thomas Burberry.
 

Le détail 

Difficile de n'en choisir qu'un. On retient : l'imprimé vichy qui donne une allure assurée de BB urbaine, ainsi que les casquettes hybrides à mi-chemin entre le heaume de chevalier, la coiffe façon Handmaid's Tale et la classique baseball cap.

/

Photos : Burberry

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous