Fashion Week

Chanel chante sous la pluie

Après un voyage de six mois dans l'espace, Karl Lagerfeld et sa troupe marchaient ce matin sur les eaux revigorantes du Verdon...
Reading time 1 minutes

Un bob, un ciré, une paire de bottes... On pourrait croire au film de Jacques Demy, si le décor et les couleurs "plein air" n'évoquaient pas les Alpes au printemps plus que Cherbourg à l'automne. Le grand adepte de la vie en ville qu'est Karl Lagerfeld cède donc à l'appel de la nature, et toutes ses muses avec lui - Kaia Gerber en tête. Très "chlorophylle", la palette passe du menthe à l'eau au bleu lagon, parfois tie and dye, et se décline sur des shorts de baroudeuses, des vestes en denim brut, des robes trapèze, asymétriques, baby-doll... Sans oublier l'impressionnant arsenal de tailleurs en tweed revisité, tressé comme on tresserait un panier de plage. Fil rouge de ce millésime été 2018, le plexi' oscille entre le simple pare-pluie et le détail couture, jusqu'à frôler l'aspect cristal. Clair comme de l'eau de roche. 

Mathilde Berthier

/

Articles associés

Recommandé pour vous