Art

Sasha Pivovarova : "Nous, les femmes, pouvons tout faire"

Top-modèle, mère et artiste, l'étonnante Sasha Pivovarova nous parle de sa passion pour l'art. Entre autres.
Reading time 6 minutes

Top-modèle, mère et créatrice, Sasha Pivovarova a réalisé des œuvres d'art toute sa vie. "Je suis une expressionniste", nous dit-elle, à l'occasion de l'événement Dior lors de la New York Fashion Week, pour lequel elle a imaginé une série d'installations. Des sculptures en forme de corps faites de ruban adhésif coloré, de peintures, de collages, et toute une pièce blanche qu'elle peint de visages expressifs. Elle l'a peinte la veille de l'événement et l'a fait filmer pour les invités à la fête, le tout en sirotant des cocktails au champagne. «L'idée était de montrer la vie de la pièce et la façon dont elle est transformée».

Les visages noirs et dégoulinants sont similaires à la campagne printanière de Dior, pour laquelle elle a également peint ces mêmes portraits naïfs. L'idée réside aussi dans le thème de Maria Grazia Chiuiri, Directrice artistique de Dior, pour sa dernière collection : les femmes artistes. Pendant l'événement, nous avons discuté avec Sasha Pivovarova des artistes féminines qui l'ont inspirée, comment le fait d'être mère a influencé son travail et comment l'art a toujours été sa passion.

 

Comment le fait d'être une artiste féminine inspire-t-il votre travail?

C'est une très grande opportunité pour moi et je suis très reconnaissante envers Maria Grazia Chiuri qui croit en mon art et en ma créativité. C'est une femme elle-même, qui a une mère - elle est une personne si talentueuse dans beaucoup de domaines. Je pense que c'est un concept très puissant pour toutes les femmes du monde, et mon exposition a pour but de promouvoir et de traduire ce message. 

L'autre fait est aussi que nous sommes multi-fonctionnelles. Nous pensons différemment et nous ne sommes pas comme les garçons. Les garçons se concentrent sur une chose, nous pouvons faire beaucoup plus. Nous pouvons tout faire. Nous sommes des mères, des mannequins, des artistes, des designers, tout ce que nous voulons. Le monde est si différent maintenant. En tant que mère, je vois que ça change et de la bonne manière. Ce qu'une femme apporte dans le monde masculin va aussi changer les choses. Il y aura plus de possibilités pour nos filles et pour la prochaine génération. Plus de portes s'ouvriront.

Quelle est l'histoire derrière vos sculptures?

Mes sculptures sont mes bébés, ma Vénus, ma Vierge! J'aime recycler l'art. Vous pouvez voir ma série où j'utilise du ruban adhésif. Je l'ai trouvé sur le bureau de ma fille - cinq couleurs, et j'ai commencé à la manière d'une mosaïque. J'aime l'idée de prendre ce matériel qui ruine fondamentalement toute la planète Terre par son empreinte carbone et qui peut se transformer en art - quelque chose de beau. Le point est que, pendant des milliers d'années, l'art a été fait dans la pierre. Pendant 600 ans, il a été fait en toile et en papier. Ils étaient la priorité, ils étaient le matériel phare. Maintenant, nous utilisons de nouvelles technologies et de nouvelles techniques. C'est ce que je montre dans mon exposition. Je veux que les spectateurs viennent dans mon monde.

L'art a toujours été une passion pour vous?

J'ai fait de l'art toute ma vie. Je ne me suis jamais arrêté. Chaque enfant peut dessiner. Mais à cinq ans, certains enfants commencent à jouer avec des voitures, certains enfants avec des poupées. Je n'ai jamais cessé de jouer avec des peintures. J'aime les différentes couleurs. J'ai grandi en Union Soviétique, le monde le plus gris que l'on puisse imaginer. Pas de couleur du tout. Le bleu n'était que dans le ciel, le jaune le soleil. Fondamentalement, c'est pour avoir grandi dans un monde gris que j'apprécie tellement la couleur. J'aime la beauté, j'aime la mode. Il n'y avait pas beaucoup de beaux objets, donc je prenais des affaires dans la garde-robe de ma mère, je les redessinais ... Toute ma vie, je me suis exprimée à travers un médium créatif, donc cette exposition est une expression de mon monde. Tout ce que je touche a un cachet Sasha dessus.

Quelles artistes vous inspirent ?

Il y a tellement de femmes artistes talentueuses, et je suis vraiment contente que l'on nous apprécie de plus en plus. Niki de Saint Phalle, Cindy Sherman. J'aime l'art des femmes parce que c'est le monde entier, c'est un ensemble. Il en va de même pour une collection, où il y a 50 robes - vous devez toutes les voir pour que le conte de fées opère. C'est pareil avec l'art. Quand vous voyez une peinture, ce n'est peut-être pas suffisant, mais quand vous parcourez le livre, vous entrez dans le monde de cette personne et c'est très puissant.

/

Photographe : Kate Owen

Traduction : Félix Besson

Dior Life Lesson - Sasha Pivovarova

Articles associés

Recommandé pour vous