Voyage

Quinta Da Auga : un Relais à Compostelle

Saint-Jacques de Compostelle fêtera l’an prochain l’Année Sainte. Un événement qui ne se produit que quatre fois tous les vingt-huit ans, lorsque la fête de saint Jacques tombe un dimanche. A l’évidence, la ville habituellement très fréquentée par les pèlerins sera littéralement prise d’assaut à cette occasion. On n’attendra donc pas la foule des grands jours pour aller découvrir la verdoyante région de Galice et admirer ses collines du cap Finisterre considérées comme l’extrémité ouest du monde par les Romains.
Reading time 5 minutes

Depuis des siècles, Saint-Jacques de Compostelle est, pour les pèlerins, la fin d’une longue marche. Le but d’une quête religieuse aussi, puisqu’il fait partie des trois grands pèlerinages de la chrétienté avec Rome et Jérusalem. Pour Jose Ramon Lorenzo et Luisa García Gil, la ville de Jacques Le Majeur est celle où ils ont pu donner forme à l’un de leurs plus beaux projets : ouvrir un hôtel de charme, tout en respectant les normes du développement durable. Il était sans doute écrit quelque part que Jose Ramon et Luisa deviendraient un jour propriétaires de ce grand bâtiment industriel du XVIIIème siècle. Architecte, elle avait visité les lieux une première fois, il y a vingt ans, avec d’éventuels acheteurs, puis cinq années plus tard avec un autre client potentiel. Mais comme le destin fait parfois bien les choses, il leur a permis d’être alertés quand la propriété s’est à nouveau trouvée sur le marché en 2003.

Il leur faudra près de quatre années de travaux pour transformer cet édifice à moitié en ruines en un hôtel, qui d’emblée été accueilli dans la collection des Relais & Châteaux.

 

UNE LONGUE HISTOIRE

Successivement usine de papier au XVIIème siècle, fabrique de draps de laine au siècle suivant, scierie et enfin dépôt d’un fabricant de glaces, l’imposant bâtiment de pierre assume fièrement sa nouvelle vocation d’hospitalité. Il faut dire que les propriétaires, grands voyageurs depuis des décennies, ont su créer une atmosphère très chaleureuse en associant, dans la décoration, des objets rapportés de tous les coins du monde et du mobilier contemporain.

Quand ils n’affichent pas leur aspect original de pierre blonde, les murs s’habillent d’une élégante toile de Jouy ou de papier peint inspiré par Zuber. Dans les chambres, les belles cheminées de granit, conservées comme éléments de décoration, évoquent l’histoire d’une demeure qui a vaillamment traversé le temps, les épaisses couettes en coton égyptien invitent à se blottir douillettement… Tournées vers le parc, les fenêtres offrent le spectacle reposant d’une nature préservée avec des prairies qui s’étendent de l’autre côté de la rivière Sar longeant la propriété.

 

ACCUEIL FAMILIAL

Fidèle à l’esprit Relais & Châteaux, A Quinta da Auga se veut aussi une vraie auberge haut de gamme avec un accueil familial (c’est Luisa, la fille des propriétaires, qui assume aujourd’hui la direction) et une table qui mérite le détour. Grand défenseur d’une cuisine de terroir, le chef Federico Lopez Arcay s’applique à étonner ses convives en leur proposant, au restaurant Filigrana, des spécialités régionales intelligemment revisitées. Son talent créatif s’accompagnera d’un joli choix des meilleurs vins espagnols, comme les Albarinos, les Godellos ou les Riveiros galiciens.

Même si vous n’êtes pas venu à Saint-Jacques dans le cadre du pèlerinage, vous partirez à la découverte des richesses architecturales de la capitale de la Galice, dont le centre historique est inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. La place de l’Obradoiro qui fait voisiner, dans une belle harmonie, la cathédrale gothique et la façade néoclassique du palais de Raxoi signée par le Français Charles Lemaur ; le palais de Gelmirez, joyau de l’architecture romane ; les rues pittoresques qui oscillent entre ombre et lumière…

Après une journée bien remplie, il fera bon retrouver la quiétude de votre auberge de charme… et c’est dans la tiédeur du spa que vous oublierez votre fatigue, vous abandonnant aux mains expertes des thérapeutes. Un soin aux huiles essentielles, un bain dans la piscine à jets… avant de grignoter quelques tapas dans l’atmosphère bistrot du Bar Q Café… Tout un programme.

/

Pour plus de renseignements :
+34 981 534 636
quintadaauga.com

Articles associés

Recommandé pour vous