Voyage

Que faire à Copenhague en décembre ?

La capitale danoise a, au delà de ses façades colorées et de son excellent Pramdragergryde, bien des atouts. Tour de piste des hot-spots les plus cool du moment.
Reading time 5 minutes

Jardins de Tivoli

C'est en plein centre de Copenhague que se dresse l'un des sites les plus incongrus mais incroyable du comté. Immense parc d'attraction bâti en 1843, l'espace comporte sur plus de 80.000m2 restaurants, attractions, salles de concert et d'exposition dont la plupart sont d'époque. Fan de montagnes russes mais également de Christmas-shopping ? Après un tour sur le Daemonen et son triple looping qui effrayerait plus d'un amateur de sensations fortes, investissez les petits chalets bordant les allées qui proposent spécialités locales, pièces de design, décorations de Noël made in Denmark et autres objets de désir. Parce qu'il ne s'agit plus de raisonner comme un adulte une fois les portes franchies. 

Vesterbrogade 3, www.tivoligardens.com

Gemyse

C'est au coeur des Jardins Tivoli qu'a ouvert le fleuron veggie de la capitale danoise. Gemyse (de "gemüse", légume en allemand) prend le parti de rendre le légume glamour, aussi attractif qu'un bon steak bien saignant et ses frites dorées tout juste sorties du four. Ainsi, c'est dans une immense serre agencée de la plus scandinave des manières que l'on déguste les choux, carottes, bettraves et autres potirons issus du potager du restaurant (que l'on peut visiter juste derrière les cuisines) transformés en plats gastronomiques grâce au talent des équipes du groupe Nimb - le fleuron du bien manger local. Le must ? Demander le pic, le chamallow (maison) et faire griller le tout autour du feu de bois qui réchauffe l'entrée des lieux. A l'ancienne. 

Vesterbrogade 3, www.nimb.dk

Samsoe & Samsoe

Sans conteste l'un des labels les plus courus de la jeunesse cool de Copenhague, Samsoe & Samsoe fait office de passage obligé lorsque vous vous rendez sur place. Forte de ses 6 boutiques dans la ville, c'est une version améliorée, bien pensée et pimpée de détails couture du basique que livre chaque saison - à raison de 6 collections par an - les équipes créatives. Du parfait hoodie, oversize juste ce qu'il faut, au trench coat en Prince de Galles réhaussé de discrets fils jaunes, rien n'est laissé au hasard lorsqu'il s'agit de parler style. Une personnification de la philosophie danoise : smart, nette, fonctionnelle et radicalement bien coupée. Délaissez vos adresses habituelles, consommez hype, consommez danois. 

Pilestræde 8C, www.samsoe.com

Aammann 1921 

Adam Aammann, champion du smørrebrød (cette fameuse tartine de pain noir avec toute sorte de garniture ultra healthy), a ouvert sa quatrième adresse copenhaguoise en août, Aammann 1921. Et pas des moindres. Quelque part entre la cave à vin, le bistro classique (local) et le lieu de villégiature de l'ensemble de la classe supérieure se situe cette nouvelle adresse du chef - également à la tête de Flora Danika, le restaurant de la maison du Danemark sur les Champs Elysées. Après s'être relaxé autour d'un verre de Pinot Noir tout droit venu d'un petit producteur bourguignon, la valse des smørrebrød commence : chevre, fenouil, cresson, violette ou bavette d'aloyau, rémoulade de bettrave, radis noir et échalotte pour les puristes. Outre ses spécialités toastières, Adam Aammann revisite aussi les classiques de la bistronomie à la sauce scandinave. La seule chose à dire est qu'elle prend très, très bien. 

Niels Hemmingsens Gade 19-21, www.aamanns.dk

Kunsthal Charlottenborg 

Cise dans un palais du 18e siècle, la galerie Kunsthall Charlottenborg est une parfaite vitrine pour la jeune scène artistique danoise. Avec ses expositions thématiques, ses cartes blanches et sa programmation ultra-pointue, on ne peut passer à côté si fana d'art on est. Après avoir accueilli notamment Ai Weiwei ou Brian Eno, l'une des plus belles collections d'art contemporain du pays s'est aujourd'hui spécialisée dans les artistes engagés, au travail spectaculaire et aux messages virulents. Dont Ahmet Ögüt et son "No Protest Lost", qui fait la tête d'affiche du 7 décembre au 18 février prochain. L'une des seules minutes culture dont on ne peut se passer. 

Nyhavn 2, www.kunsthalcharlottenborg.dk

Articles associés

Recommandé pour vous