Voyages

Les 10 stations de ski bling

by Hélène Brunet-Rivaillon
20.01.2017
Skier dedans quand il fait 50° dehors, bronzer sur la plage et faire une descente en snowboard dans la même demi-journée... tout est possible quand l’argent ne compte plus.
ASPEN (USA)

Mariah Carey en moon boots, Bill Clinton sur un tire-fesses et Kevin Costner chez Chanel : des scènes que vous pourrez observer dans cette station du Colorado, la plus hype des States. Si vous ne voulez pas tomber nez-à-nez avec Donald Trump, évitez l’Hotel Jérome. Pour partager une raclette avec Sean Connery, filez au Little Nell.

PORTILLO (Chili)

Des remontées mécaniques sans les d’attente à deux heures de la capitale (Santiago), le combo unique pistes de ski – lac inca, et l’Aconcagua (plus haut sommet d’Amérique du Sud) en arrière-plan.

CORTINA D’AMPEZZO (Italie)

Le « Corso Italia », enfilade de boutiques de luxe et de galeries d’art, est « the place to be » de la station. Le soir, les mondains balancent les clés de leurs Bugatti aux voituriers devant les clubs. Si vous trouvez le ski trop boring, tentez le « Taxi bob » sur la piste olympique de bobsleigh.

COURCHEVEL (France)

« Courch’ » est LA station préférée des bling d’Europe de l’Est, du Moyen-Orient et d’Asie. Il faut dire qu’elle compte un maximum de palaces, de chalets ultra luxe, de tables étoilées et de boutiques de sacs en croco. De quoi satisfaire une clientèle qui attend plus qu’une bonne poudreuse.

OUKAÏMEDEN (Maroc)

Faire de la luge dans le Haut Atlas, à 3 000 m d’altitude, et à moins de 100 km de Marrakech, c’est possible ! Le must ? Séjourner dans une propriété avec piscine en plein cagnard et prendre un hélico pour une session « tout schuss » dans les hauteurs. 

 

SAINT-MORITZ (Suisse)

Si les amateurs de calme lui préfèrent Gstaad, et qu’une poignée de people optent pour Crans-Montana, Saint- Moritz reste la station suisse où il y a le plus de milliardaires au mètre carré. C’est d’ailleurs pour la concurrencer que les Rothschild ont investi à Megève au début du XXe siècle. 

NISEKO (Japon)

Dans la région d’Hokkaido, elle fait autant le bonheur des accros aux sports de glisse qu’aux infatigables noctambules. Les branchés de Hong Kong, de Singapour et d’Australie s’y retrouvent chaque année pour une saison de cinq mois de neige. Un peu plus que nos « vacances de février », donc.

KITZBÜHEL (Autriche)

La célèbre « Streif » est la piste la plus hard du monde : un incontournable de « Kitz », en plein cœur du Tyrol. Les blindés flippés se rabattent sur une initiation au curling, un après-midi au spa pour se remettre de leur matinée chez Van Cleef & Arpels, ou un repas réconfortant dans un Relais & Château 5 étoiles.

LEVI (Finlande)

Depuis les 80s, on y vient pour admirer les aurores boréales, et skier dans l’obscurité, sous les moins 15° de ce petit village lapon. La sphère « snob bling » s’y intéresse de plus en plus, ainsi qu’aux stations suédoises et norvégiennes.

SKI DUBAI (Emirats Arabes Unis)

Dans le centre commercial « Mall of Emirates », cette microstation artificielle (une piste de ski, un snowpark, un bowl de bobsleigh et des remontées mécaniques) voit défiler plusieurs milliers de personnes chaque jour, venues se les cailler dedans alors qu’il fait 50° dehors.

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous