Voyage

La Californie ? Oui, mais en Maserati - épisode 1

Le Golden State au volant d'un pur-sang italien, telle est la nouvelle formule alléchante proposée par le géant de l'hôtellerie de luxe Fairmont, filiale du groupe français Accor. Au départ de l'un des cinq hôtels californiens du groupe, reste à choisir entre plage, excursions, sport, shopping et dégustations. Au fait, pourquoi choisir ? Rien n'interdit de se faire la totale en une semaine. Comme nous. En voiture Cindy.
Reading time 3 minutes

Assez peu connue dans l'hexagone (et pour cause, il n'y a pas de Fairmont en France), la chaîne qui compte 75 hôtels dans le monde est incontournable aux Etats-Unis, avec des palaces de renommée internationale comme le Plaza de New York ou le Fairmont de San Francisco, son premier établissement fondé en 1907. En Californie seule, le groupe possède huit hôtels.

De son côté, Maserati est presque plus populaire aux States que sur le vieux continent. En grande partie grâce à ses victoires aux 500 Miles d'Indianapolis et à la course de côte de Pikes Peak dans les années 1930 et 1940. Et la Californie est aujourd'hui l'un de ses principaux marchés d'exportation. 

Associer les deux enseignes avait donc du sens… Il est désormais possible de s'offrir un week-end (ou davantage) au volant d'un bolide italien (décapotable, de préférence),au départ de quatre Fairmont californien. A commencer par celui situé le plus au sud, le Grand del Mar de San Diego.

 

Episode 1 

Grand bain de luxe à San Diego

Sorti de terre il y a une dizaine d'années, le Fairmont Grand Del Mar s'étend sur 160 hectares, dont une majeure partie consacrée à l'un des plus beau parcours de golf de Californie, avec le canyon de Los Peñasquitos en toile de fond. D'influence coloniale et méditerranéenne, l'architecture de l'hôtel est largement inspirée des opulents édifices créés par Addison Mizner en Floride dans les années 1920. Du lobby aux chambres, la déco hésite entre Paris, Rome et Venise, à grand renfort de marbres et dorures. L'hôtel compte trois restaurants, dont Addison, la table du chef californien William Bradley. Affiliée aux Relais et Châteaux, cette dernière propose un menu haute gastronomie d'inspiration française, concoctée à partir de produits locaux. 

Entre le Spa, les trois piscines (dont une réservée aux adultes), le golf, les programmes de fitness, les restaurants et la boîte de nuit, le Grand Del Mar a de quoi vous retenir entre ses murs une bonne quinzaine de jours. Une sorte de captivité grand luxe pleinement consentante… Le resort étant éloigné du centre ville, le package proposé avec Maserati tombe à pic. Au volant d'une GranCabrio, découvrable sportive de la gamme, on nous propose une première excursion vers la réserve de Torry Pines. Histoire de reprendre contact avec une nature presque intacte, faisant face à l'océan Pacifique. Une ballade prolongée d'une virée shopping dans le quartier de Liberty Station, ancien centre d'entraînement de la Navy reconverti en vaste complexe de boutiques branchés (Moniker General, incontournable concept-store, bar et coffee shop), galeries d'art, marché bio… Idéal pour un grand bol de "coolitude" californienne, avant de se vautrer à nouveau dans le luxe du Grand del Mar.

 

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous