Voyages

Comment ne pas passer pour un plouc à Courchevel ?

by Karen Rouach
13.02.2017
Skier en combinaison Fusalp, c’est bien, mais ce n’est pas une raison pour mettre les pieds n’importe où une fois sortie de la piste de ski. Heureusement, on vous sauve la mise.

Confiez tout d’abord vos enfants - les yeux fermés - au Royaume des Enfants du Palace des Airelles. Cette salle de jeu est tellement cosy qu’on y croise beaucoup d’adultes venus faire une partie de curling. Mais vous n’êtes, bien entendu, pas ici pour ça. Une fois tranquille, foncez faire le soin du visage Miracle Broth du Spa La Mer aux Airelles, pour ne plus avoir l’air d’une parisienne à la peau polluée. Grâce à des techniques de massage spécifiques, vous vivrez 90 minutes d’évasion, permettant un renouvellement complet de la peau en cinq étapes : hydratation, régénération, lissage, apaisement et éclat. Une infusion pure du légendaire Miracle BrothTM et une séquence avec des glaçons permet de sceller ces bienfaits. Passez ensuite rêver un peu chez Sabrina Monte-Carlo. Connue pour décorer des yachts à Monaco, elle sublime désormais les chalets de la station. Même si vous n’en avez pas encore acquis un, les meubles et la vaisselle valent le détour.

Une fois sortie de votre rêverie, poussez les portes de la boutique Bernard Orcel, qui non seulement expose les oeuvres de l’artiste Léo Caillard - de mystérieuses sculptures de l’antiquité - mais propose aussi des combinaisons Fendi pleines de fourrure, des moon boots pleins de cristaux, enfin la panoplie pour briller comme il se doit au Chalet de Pierre... D'ailleurs, parfait pour le déjeuner, ce restaurant d’altitude est le repaire indémodable des vrais et faux skieurs venus faire un bain de foule. Le soir venu, après avoir siroté un cocktail à l’Annapurna, ne manquez pas la fondue à la truffe du Coin Savoyard, sinon la table doublement étoilée de Pierre Gagnaire, à quelques mètres de là. Et, si votre brushing hollywoodien vous manque, n’oubliez pas que John Nollet est là, dans sa « Hair Room Service » au Cheval Blanc, et qu’il vend même des bijoux de cheveux. Couronnes plumées et bandeaux perlés tout droit sortis des Ateliers Lesage feront sensation pour les grands soirs à la Mangeoire (piano-bar typique)… ou à l’Arc (si Paris vous manque tant que ça).

98 secondes à Courchevel

Partager l’article

Articles associés

Recommandé pour vous