Rencontre avec Ana Girardot
Shopping

Pablo vu par... Ana Girardot

Entre deux tournages, l’interprète d’Adèle dans “Knock” s’est essayée (avec brio) au stylisme pour la maison de prêt-à-porter Pablo.
Reading time 2 minutes

La première pièce que vous ayez imaginée ?

La robe-cape : une pièce sur laquelle je fantasme depuis l’enfance et que j’ai toujours cherchée en boutique. C’est un vêtement de cinéma, de ces vêtements que l’on garde longtemps.

La pièce que vous portez le plus souvent ?

La salopette en velours. J’ai toujours porté des salopettes, sauf que celle-là, j’ai pu la couper comme je l’entends !

Un proverbe pour qualifier la marque et votre collection ?

"Dans chaque enfant, il y a un artiste. Le problème est de savoir comment rester un artiste en grandissant.", Pablo Picasso

Un état d’esprit ?

Rêveuse, intrépide. Qui apprend à observer la vie… pour mieux s’en imprégner.

L’endroit et l’heure idéals pour porter votre collection ?

Une matinée passée à peindre et à écrire, autour d’un petit-déjeuner.

Une oeuvre qui la reflète, de près ou de loin ?

"Une femme est une femme" de Jean-Luc Godard… Ou la chanson de Lost in the Trees, "Song for the Painter".

À quoi sert la mode, selon vous ?

Le style sert à s’exprimer, à se protéger autant qu’à s’exposer. C’est un moyen d’expression in ni qui ne cesse de m’inspirer.

"Knock", de Lorraine Lévy, sortie le 18 octobre. www.pablo.fr

/

Articles associés

Recommandé pour vous