Shopping

Aleksandersiradekian, chaussures couture

Né en Georgie, aujourd’hui basé à Moscou, Aleksander Siradekian a connu un succès fulgurant dès la sortie de ses premiers escarpins à franges, son modèle signature.
Reading time 4 minutes
Les boutons de manchette Partnered Triangle de Oh My Got

Première remarque, ces maisons qui ont choisi de se développer exclusivement sur internet disposent souvent d’un « rendez-vous » physique où le grand public est le bienvenu, avec ou sans rendez-vous. Nous sommes à Saint Germain des Près, rue de Seine où la vitrine aux couleurs espiègles de la maison Gemmyo interpelle le passant plus habitué aux galeries d’art. Durant notre visite, nombreux seront ceux d’ailleurs qui, timides ou interloquées, franchiront le seuil de ce « showroom » à deux niveaux pour en savoir plus. Un étage cosy permet de s’entretenir longuement avec une vendeuse, voir même avec l’une des fondatrices de la maison comme dans un salon de thé.

Comme toute future légende qui se respecte, Gemmyo est né d’une histoire d’amour entre les deux fondateurs Charif Debs et Pauline Laigneau. « Nous souhaitions trouver ensemble la bague de fiançailles parfaite, explique Pauline. Mais l’univers de la joaillerie traditionnelle nous est vite apparu intimidant, voir même froid. Ce fut le déclic qui nous persuadât de fonder une marque de joaillerie accessible partout et tout le temps. Une maison où l’achat de bijou serait un vrai moment de plaisir et non une épreuve difficile à passer». Fanny Boucher se joint au jeune couple comme directrice de la création et l’aventure commence.

Le site internet devra remplir une gageure essentielle : permettre de créer son bijou en mariant la pierre de ses envies au métal précieux de son choix, tout en visionnant le résultat en temps réel. Verdict ? Le pari est incontestablement réussi. La fluidité de la navigation est irréprochable, le design des pièces suffisamment vaste et renouvelé pour combler toutes les folies ; enfin, nec plus ultra, la proximité et le conseil sont assurés par un « chat » (nous l’avons testé, il fonctionne parfaitement) qui livre une réponse à toutes questions possibles et imaginables dans un délai ultra bref. Comptez trois semaines pour recevoir le bijou ainsi créé.

Carnet d'adresses

Gargantuesque chez Anahi : Si l’orgie de viandes argentines ne suffisait pas, le repère de la rue Volta récemment rouvert nous achève avec un énorme soufflé tout chocolat à partager. Bonne idée, les éclats de pistaches et la glace au piment doux pour épicer l’ensemble (49, rue Volta, Paris 3e).

Monomaniaque au Récamier  : L’institution consacrée du 7e a fait du soufflé un véritable exercice de style. Il s’essaye ici au homard, morilles, fromage de chèvre et dans des versions sucrées traditionnelles au chocolat et Grand Marnier. Croisés làbas, Milan Kundera, JoeyStarr et Emmanuel Macron (4, rue Récamier, Paris 7e).

Néo-tradi chez Champeaux : Le bistrot de Ducasse expédie les soufflés comme des petits pains. Montés à la seconde près dans le four dédié, dodus et joyeusement régressifs, ils se réinventent dans des recettes de saison ou pérennes, dont les indéboulonnables fromage et Cointreau (Canopée des Halles, Paris 1er).

“Au début, mes abonnés se désintéressaient de Bob, et certains voulaient que je m’en débarrasse. On m’a expliqué comment construire un piège, ou même comment le tuer. ” AU

Évitez les ongles en acrylique

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous