Pop Culture

Pourquoi les artistes oubliés vont revenir cette année

by Felix Besson
20.09.2017
Même si, à notre grand désespoir, Lââm ne prendra plus jamais le chemin des studios, certains de ses confrères et consoeurs oubliés depuis le milieu des années 2000 tentent leur come-back en 2017. Et pas des moindres.

2017 a vu se réaliser l'une des prédiction les plus imprévisibles de la décennie : le has-been redevient cool. Et avec lui, son flot de groupes, designers, égéries et acteurs qui reprennent le dessus de la tendance à coups de hits dignes des beats du siècle dernier, silhouettes made in 2000 et autres attributs d'une ère où les dictats étaient plus souples. Le domaine le plus touché ? La scène musicale. Il n'y a qu'à voir certains come-back qui font couler plus d'encre que les premiers pas de l'artistes eux-mêmes. Icone du hip-hop tendance féministe et made in 9-3, Vitaa revient sur les ondes avec une toute nouvelle image marketing signée Stromae, et dépasse la barre du million de vue pour son dernier clip "Comme d'hab". On est bien loin de "Confessions Nocturnes", où Vi se lamentait sur les lambeaux de sa vie sentimentale. Même histoire locale pour Amine (si, si, souvenez-vous, on a tous au moins une fois ajouté "Raï'n'B Fever" sur son iPod 1), qui revient après 3 ans d'absence et surfe sur la vague latino avec une nouvelle version de Señorita, tube un brin flop de 2015 qui compte aujourd'hui plus de 4 millions d'écoutes sur Spotify.

Vitaa_width1024.jpg
AmineMaSenorita.jpg

A un niveau international, la maxime se vérifie aussi. C'est ni plus ni moins que le meneur de hordes d'adolescents pubères habillés en noir et piercés d'à peu près partout, comprenez Marilyn Manson, qui orchestre cette année une tournée pour promouvoir son nouvel album, "Heaven Upside Down". Dans un autre contexte, le mythique duo d'outsiders du rock british, Sparks, revient après presque 10 ans d'absence avec un nouvel album au doux parfum des premiers tubes de Queen, le tout adapté à un public actuel. Et même après n'avoir fait qu'un seul et unique concert à Paris dans toute leur carrière, en 1975. Alors même si votre soulmate de l'époque n'a pas encore déclenché un raz-de-marée de tweets en proclamant haut et fort son retour, ne désespérez pas : l'année n'a pas encore touché à sa fin. 

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous