Pop Culture

Pourquoi il faut absolument voir The Plot Against America

Un superbe roman + un créateur génial de séries = l’équation pour un chef d’œuvre ? Oui !
Reading time 2 minutes

Depuis le carton de Handmaid’s Tale, le public est désormais familier du concept de dystopie : on prend le réel et on le tord, légèrement, pour lui donner un aspect instantanément reconnaissable mais étrange, conjuguant l’histoire sur le monde du « Et si… » - et composer un monde d’autant plus anxiogène que son mode ne relève pas du fantastique ou de la science-fiction, mais bien d’un possible réel.

Ainsi en 2004, Philip Roth imaginait dans son extraordinaire roman Le Complot Contre l’Amérique ce qui serait advenu des Etats-Unis si en 1940, l’aviateur Charles Lindbergh, héros national, avait été élu Président, sur un programme isolationniste, dont l’application glissera inéluctablement vers le fascisme. 

Imaginée par le génial David Simon (qui a signé The Wire et The Deuce), la mini-série rend totalement justice au style de Roth, à sa manière unique de capter la mélancolie, l’inquiétude, l’aveuglement - et la colère salvatrice.  Drame familial, épopée intime, fresque politique : la série embrasse toute la profondeur du livre, sans rien sacrifier. Plastiquement splendide, dialogué avec soin (une des signatures de Simon, qui a le génie pour adopter différentes voix, et définir leur tonalité singulière.), rien ne ternit cette réussite.

Il serait très (trop) facile d’y voir des analogies avec tel ou tel régime contemporain. Porté par un casting fabuleux, The Plot Against America, à défaut d’offrir un antidote pétillant au blues du confinement, donnera à réfléchir (et envie, espérons-le de découvrir le merveilleux Roth). N’est-ce pas ce à quoi appelait le Président Macron dans son allocution du 16 mars ? 

Avec Winona Ryder, Zoe Kazan et John Turturro.

Sur OCS City, tous les mardis à 20h40

The Plot Against America (bande-annonce)

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous