Pop Culture

Non, le col pelle à tarte n'est pas has-been

Relégué loin, très loin dans les archives de la mode, le col signature de Joe Dassin, Mike Brant et Cloclo sort de son silence cette saison... Pour le plus grand bien ?

Pourquoi faire peu quand on peut faire beaucoup ? Après avoir réduit sa fantaisie à peau de chagrin, la mode retourne sa veste et s'amourache de tout ce que les années 1960/1970 ont inventé de kitsch et d'incongru. Parmi ces traces archéologiques cataloguées ringardes avant d'être miraculeusement acquittées en 2017 ? Le col pelle à tarte (comprenez un col aux rabats larges et pointus), adoubé par tous les pontes de la boule à facettes et du synthé' à l'époque de "Salut les copains". Car il n'y a pas que le pattes d'eph' et le blazer en velours côtelé qui rassemblent Joe Dassin, ABBA, Julien Clerc et compagnie. Toujours plus démesuré, le pelle à tarte revu et corrigé en soie sauvage est de toutes les jaquettes de vinyles, de tous les plateaux télé...et de toutes les virées en Van Volkswagen (exhumez donc les vieilles photos de vacances de vos parents). Quoi de plus normal donc que les néo "hippies" de la mode (Alessandro Michele, Louise Trotter ou Demna Gvasalia), tous porte-étendards d'une mode douée d'auto-dérision, se rabattent sur ce détail aussi déluré qu'une paire de sabots en caoutchouc, qu'un bandeau en éponge ou qu'un bonnet de bain porté hors de l'eau ? Leur seul mot d'ordre : amusez-vous. 

ABBA.jpg

Articles associés