Pop Culture

Meghan Markle parle pour la première fois de l'affaire George Floyd

"La première chose que je veux dire, c';est que je suis désolée. Je suis désolée que tu doives grandir dans un monde où cela est toujours présent."
Reading time 3 minutes

L'assassinat de George Floyd est devenu un jalon dans la lutte contre le racisme, suscitant la nécessité pour les gens de descendre dans la rue pour protester et de gagner une importance mondiale. Avec un si grand cas d'injustice, des célébrités du monde entier ont décidé de prendre position, comme Beyoncé et Rihanna, ou même Halsey et Ariana Grande qui sont descendues dans la rue pour soutenir la cause. C'est maintenant au tour de Meghan Markle de parler. L'Américaine a prononcé un discours émouvant sur l'affaire, destiné à une classe de diplômés du secondaire.

 

La duchesse de Sussex commence le discours en expliquant qu'elle pensait à quoi dire lors de la remise des diplômes de cette classe, mais elle ne savait pas ce qu'elle pouvait dire. "Je voulais dire la bonne chose" et de conclure : "Et j'ai réalisé que la seule mauvaise chose à dire, c'est de ne rien dire". Elle poursuit : "Parce que la vie de George Floyd était importante et la vie de Breonna Taylor importait, et la vie de Philando Castile importait, et la vie de Tamir Rice importait, et tant d'autres personnes dont nous connaissons les noms et dont nous ne connaissons pas les noms".

1591350678903155 gettyimages 1192401595

Meghan dit que lorsqu'elle avait 15 ans, une de ses enseignantes a déclaré: "N'oubliez pas de mettre les besoins des autres au-dessus de vos propres peurs". Selon Markle, cela l'a marquée toute sa vie, mais cette semaine, elle y a pensé plus que jamais. "La première chose que je veux vous dire, c'est que je suis désolée. Je suis désolée que vous deviez grandir dans un monde où cela est toujours présent."

 

La mère de Little Archie rapporte un cas qui s'est produit alors qu'elle avait entre 11 et 12 ans, lorsque les émeutes de Los Angeles ont commencé, déclenchées par un acte de racisme. "Je me souviens du couvre-feu et je me souviens être rentrée chez moi, regarder les cendres tomber du ciel, voir et sentir la fumée dans l'air et dans les bâtiments. Je me souviens avoir vu des hommes à l'arrière d'une camionnette tenant des fusils. Je me souviens être rentrée chez moi et avoir vu l'arbre qui était toujours là, complètement carbonisé. Ces souvenirs ne disparaissent pas."

1591350679110086 gettyimages 1070710420

Découvrez la vidéo complète :

Meghan

Articles associés

Recommandé pour vous