Pop Culture

Quelle musique écouter à Capri ?

À mettre d’urgence dans votre playlist, le meilleur de la chanson italienne, pour frimer ou rêvasser…
Reading time 3 minutes

Renato Carosone - Tu vuò fa' l'americano
Classique éternel, moquant la jeunesse italienne singeant la culture américaine, dans la foulée de l’après-guerre, modèle de swing élégant et de chanson napolitaine. 

Mina - Un bacio è troppo poco
« Mina è sempre la numero Uno » dit-on en Italie. Qu’ajouter ? Après avoir peiné à n’élire qu’une seule chanson, hésiter longuement entre Se Telefonando et celle-ci, au rythme délicat, presque trip-hop, à l’amertume estivale. 

Adriano Celentano - Non Esiste l’Amore
S’il fallait une seule chanson pour raconter les désillusions des emballements sentimentaux des vacanciers, eh bien, la voici. Tendue, bilieuse, réjouissante.

Vinicio Capossela - Che coss’è l’amore
Il porte sur ses épaules le renouveau de la grande chanson italienne. Entre héritage folklorique, influences américaines (coté Tom Waits) et singularité baroque, Caposella se pose-là, avec talent et folie. 

Fred  Buscaglione - Guarda Che Luna
Idéale à siffloter face à la nuit, main dans la main avec qui vous voulez. Magnifique comme un bandit, fauché en pleine gloire façon James Dean, crooner de fin de nuit, il chantait comme on rêve.

Lucio Dalla - L’anno che verrà 
Il ressemblait à Carlos, mais avec la fantaisie du Bob Dylan époque Rolling Thunder Revue. Son lyrisme modeste, sa mélancolie d’enfant perdu, sa proximité populaire le rendent infiniment précieux. 

Francesco de Gregori & Lucio Dalla - Che Fanno I Marinai
Encore Dalla ? Oui, parce que ce duo avec Francesco de Gregori est un sommet de la coolitude transalpine. Son relâchement insolent nous procure une oie renouvelée à chaque écoute.

Lucio Battisti - Dieci Ragazze
Pour twister à s’user les genoux, une ode bravache à la drague comme exutoire au chagrin amoureux.

Luigi Tenco - Ciao Amore, Ciao
Autre tête brûlée de la variété italienne, Tenco, suicidé (ou pas, la rumeur d’un assassinat est tenace) à 28 ans, juste après avoir interprété ce titre qui mérite mieux qu’une postérité sinistre.

Fabio Viscogliosi - Il nostro caro angelo
Artiste, dessinateur de bande-devinée, mais aussi musicien, le Français d’ascendance italienne, rendait malicieusement hommage à Lucio Battisti, avec cette comptine piégée…

 

Retrouvez la playist complète ICI

 

Articles associés

Recommandé pour vous