People

Nouvelle Vague : Zimmermann

Ils ont la passion du beau vêtement. Celui qui dit beaucoup de nous, si ce n’est tout. Focus sur les créateurs de ces marques encore confidentielles, prêtes à prendre la lumière pour mieux nous la donner.

Nicky et Simone Zimmermann sont deux sœurs volontaires. Elles ont lancé leur label de mode à Sydney, avec pour seule volonté celle de sublimer les filles, en leur insufflant une certaine insouciance. Une légèreté de vivre propre aux Australiennes, peut-être ? Nicky, aux manettes du style, nous déroule leur parcours singulier.

Screen Shot 2017-11-06 at 17.36.57.png
Nicky et Simone Zimmermann.
Shot_08_036.tif
Shot_11_046NB.tif

Travailler dans la mode, une évidence pour vous ?

Nicky Zimmermann : Petite, ma mère et ma tante m’ont appris à coudre. J’étais toujours en train de créer et j’adorais ça. Adolescente, je faisais des vêtements dans le garage de mes parents, à Sydney, et je les vendais aux filles du coin dans ma rue. Depuis aussi longtemps que je m’en souvienne, j’ai toujours voulu être designer.

 

 

Comment avez-vous débuté ?

Je crois que mon parcours dans la mode est unique et très différent de la plupart des designers dans le monde. Grandir à Sydney, dans une ville qui n’a pas d’héritage particulier en mode, et être aussi loin des centres d’intérêt du monde de la mode, m’ont poussé à apprendre différemment. Je pense que mon isolement a rendu mon parcours plus difficile dans un sens, mais cela m’a beaucoup aidé également, ainsi j’ai été capable de développer ma propre vision.

 

 

De quoi parle votre collection automne-hiver 2017/18 ?

Des filles du Maples, ce bâtiment universitaire qui accueillait les étudiantes de l’université de Sydney dans les années 1920. Nous avons retrouvé des photos incroyables : elles faisaient du sport dans des costumes d’homme. Elles sont si fières ! Puis le soir, elles étaient drapées dans des pyjamas orientaux. Nous nous sommes inspirés de cette atmosphère décadente.

 

 

Comment décririez-vous votre marque ?

Optimiste, actuelle. On aime s’amuser avec la mode.

 

 

À qui s’adressent vos créations ?

La femme Zimmermann est féminine, insouciante et elle aime s’amuser. C’est la fille que je vois marcher sur la plage de Bondi pendant l’été à Sydney mais c’est aussi la fille que je vois quand je voyage dans le monde, que ce soit à New York, à Paris ou ailleurs.

 

 

eu.zimmermannwear.com

Articles associés

Recommandé pour vous