Joaillerie

“Tiffany True”, la nouvelle bague de fiançailles Tiffany & Co

Design contemporain, taille de pierre inédite, “Tiffany True” imprime un nouvel élan créatif à la cultissime collection de bagues de fiançailles de Tiffany & Co.
Reading time 3 minutes

Il est bien rare qu’un profond mouvement de société ne s’accompagne pas d’innovations artistiques d’envergure ou tout simplement de créations nouvelles, qui matérialisent en quelque sorte les évolutions en cours. Si le culte du “machinisme” a favorisé l’essor de l’art déco, le déclin, à la seconde moitié du xxe  siècle, du mariage de raison au profit du mariage d’amour a largement permis au fameux solitaire de s’impo- ser comme le nec plus ultra de la bague de fiançailles. Cela aurait pu ne pas être le cas. La perle aurait pu faire l’affaire après tout. Seulement voilà, deux événements ont conjointement favorisé le triomphe du diamant sur la carte du tendre. 

Le premier est assez savoureux: en 1947, Frances Gerety, rédactrice spécialisée dans la publicité, planche sur une série de commandes délicates. Elle va se mettre au lit quand elle se rend compte qu’il lui reste une commande à honorer: un slogan pour le grand groupe minier De Beers. Épuisée, elle se dit: “Mon Dieu, donnez-moi une idée.” Sur ce vœu, elle s’en- dort. Au milieu de la nuit, elle se réveille et griffonne à la va-vite une sentence qui vient de lui traverser l’esprit. Quelques heures plus tard, elle présente son idée lors d’une réunion. Selon elle, “personne n’a sauté de joie” et pourtant l’idée a non seulement fait son chemin, mais a aussi assuré la gloire et la suprématie des diamantaires dans le monde de la joaillerie pour les décen- nies à venir. Ce slogan était: “Un diamant est éternel” (“A diamond is forever”). On n’a rien inventé de plus percutant depuis. Le second événement est une innova- tion technique: un sertissage. En 1886, alors que la mode en est encore aux lourdes décorations et aux imposantes gravures qui bâillonnent la brillance des pierres, Charles Lewis Tiffany imagine un anneau sur lequel le diamant est simplement surélevé au moyen de six griffes en pla- tine. Peu de métal, la pierre nue, comme flottante, pour mieux répandre ses feux. Les idées les plus profondes sont souvent les plus simples. Le joaillier américain vient d’inventer l’icône absolue du siècle à venir. Une icône si universelle qu’on en a presque oublié sa provenance. 

Cette année, Tiffany & Co. réaffirme sa suprématie dans ce domaine en dévoilant “Tiffany True”. Cette nouvelle bague de fiançailles, agréablement assortie d’une taille de diamant inédite, se distingue par la finesse de son design minimal et la force de sa signature. Un sobre “T” se détache discrètement sur le côté du bijou, le polissage galvanise l’éclat de la pierre centrale tandis que quatre griffes délicates semblent se fondre dans le diamant. À l’heure où tout va si vite, il est bon et tendre de se laisser griser par la saveur de l’éternité.

Photographie par Julien Roux

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous