Joaillerie

Ole Lynggaard : la joaillerie qui vient du Nord

by Hervé Dewintre
24.06.2017
Emanation troublante de l’essence particulière aux pays nordiques, la joaillerie imaginée par Charlotte Lynggaard s’installe à Paris, rue du 29 juillet. L’occasion de découvrir un peu plus dans son intimité le caractère et l’originalité de cette grande maison danoise.

Tous les clichés connus sur le « Danish way of life » sont vrais ! Il suffit d’un cours séjour au Danemark, pays d’eau, de lumière et d’aquarelles pour le constater. Surtout si on passe par Copenhague, métropole à taille humaine, où les vélos ont remplacé les embouteillages et où les habitants ont tiré de la rigueur du climat une source supplémentaire de délicatesse pour fortifier leur amour du design (l’architecture contemporaine côtoie naturellement les palais royaux), leur appétence pour les nouvelles technologies et l’expérimentation, leur gout profond pour l’écologie, et d’une manière générale, leur exemplarité en matière de normes sociales qui se manifestent par des transports agréables et accessibles aux handicapés, des musées avec de nombreuses activités pour les enfants, ou même, d’une certaine manière par la « ville libre » qu’est Christiana, un quartier autogéré depuis 1971 par sa population d’artistes un peu hippies. Bref, On sent dans ce pays, et cette ville en particulier, que l’épanouissement de individu est au centre de la société.

C’est ici, que la maison Ole Lynggaard Copenhagen (fournisseur officiel de la cour royale du Danemark) prodigue depuis 50 ans une joaillerie luxueuse et raffinée, faite à la main par 45 orfèvres dans les ateliers du Nord de la capitale danoise. Des bijoux dont la simplicité n’exclue pas le caractère et qui paraîssent insuffler à l’opacité de l’or, les singulières irisations diffusées par cette lumière du Nord. Lumineuse, c’est justement le premier mot qui vient à l’esprit lorsqu’on découvre la maison de Charlotte, fille du fondateur toujours vivant de cette entreprise où tout se fait en famille, et qui depuis 1992, le soutient dans la création de nombreuses collections bijoux aux lignes suaves empreintes d’une calme impétuosité.

C’est un cottage de pur style gustavien qui d’un coté, se dresse devant le scintillant détroit d'Oresund, tandis que de l’autre, une végétation dense veloute d’un vert sombre un immense jardin où se cache dans une cabane en bois, la chambre de Sofia, l’ainée des enfants. Les longues pièces sont éblouissantes de clarté. Chaque objet – plantes, livres nonchalamment posés sur le parquet, meubles de familles et canapés Living Divany aux coussins recouverts de tissus vintages - de cette demeure remplie d’énergie semble joindre à son caractère d’utilité l’exercice d’une heureuse influence sur l’esprit.

Dans une plaisante et vaste cuisine (faite sur mesure par le bureau d’architecture Simonsen and Czechura), toute la famille met la main à la patte, enfants y compris (ils sont attentifs et souriants), pour le service qui n’est ni trop pompeux, ni trop apprêté, mais agréable et juste. L’ensemble produit l’impression d’un spectacle maitrisé, mais néanmoins naturel et touchant.

Dans le cliquetis joyeux des couverts et le brouhaha de conversations enthousiastes, Charlotte explique sa conception de la création, son affection pour le corail et les pierres colorées, son amour pour la nature bienfaisante. Mais, au delà des mots, c’est bien ce cadre familial, tendre et alerte, qui nous fait le mieux comprendre la façon dont un art de vivre peut vivifier des bijoux en promenant sur leurs lignes bucoliques des reflets de félicité.

 

www.olelynggaard.com

Flagship store Paris Ole Lynggaard Copenhaguen, 4 rue du 29 juillet.

Capture d’écran 2017-06-24 à 16.22.37.png
La bague snake dessinée par Ole, le fondateur de la maison
Capture d’écran 2017-06-24 à 16.29.32.png
L'art bucolique des bagues Forest
Capture d’écran 2016-05-27 à 13.59.44.png
Ole Lynggaard Copenhagen, une saga familiale avant tout qui connait le succès depuis 50 ans
Capture d’écran 2017-06-24 à 16.31.40.png
La joaillerie qui vient du froid ne manque pas de chaleur
Capture d’écran 2017-06-24 à 16.32.36.png
Tous les clichés du "Danish way of life" sont vrais ! Nous les avons rencontrés.
2 Ole Lynggaard Capture d’écran 2017-06-24 à 16.24.08.png
Nous sommes chez les Lynggaard à Copenhague. Devant les larges baies vitrées scintille le détroit d'Orensund.
Capture d’écran 2017-06-24 à 16.28.03.png
La maison des Lynggaard est un pur cottage de style gustavien

Partager l’article

Articles associés

Recommandé pour vous