Joaillerie

Ginette NY : "C'est le bijou qui m'a choisie"

Le parcours de Frédérique Dessemond laisse rêveur. Après avoir débuté sous le soleil de Marseille, elle décroche, en 2000, sa Green Card à la loterie. Elle s’envole donc pour New York et en profite pour lancer dans la foulée sa marque de joaillerie, Ginette NY. 
Reading time 2 minutes

Pourquoi avoir choisi le bijou ?

Frédérique Dessemond : c’est le bijou qui m’a choisie. J’ai eu la possibilité de créer la “Médaille”, le premier modèle Ginette NY, pour une amie qui ouvrait une boutique de bijoux. Le succès qui a suivi m’a encouragée à en créer d’autres : les “Cercles”, la “Baguette”… Sans m’en rendre compte, une petite collection était née et ces pièces sont désormais iconiques au sein de la marque.

Qu'est-ce qui vous a incitée à lancer votre marque ?

J’ai toujours voulu lancer mon propre projet. J’ai commencé en customisant des vêtements et des sacs vintage que je vendais dans les rues de Soho, à New York. C’est à ce moment-là que j’ai choisi de lancer Ginette, sans le NY. Un nom français, populaire et sans prétention, qui me rappelait celui de ma grand-mère, Odette. Lorsque j’ai commencé ma collaboration avec Calypso, une boutique new-yorkaise, j’ai ajouté le NY pour la double identité. 

Quelle place les tendances occupent au sein de Ginette NY ?
Nous suivons le calendrier de la mode, une collection printemps-été et une automne-hiver. Nous y sommes indéniablement liés, que ce soit par le choix des formes ou l’humeur du moment. 

Qui est la femme Ginette NY ? 

La femme d’aujourd’hui : indépendante, qui sait écouter ses émotions et suivre ses envies. À la fois femme, fille, mère, copine…

Quelle est l'actualité de votre marque ?

Nous lançons une nouvelle version de notre site internet et une nouvelle collection est en préparation. Un premier lieu Ginette NY devrait également ouvrir, il existe depuis longtemps dans un coin de ma tête et j’ai bien envie de le concrétiser.

www.ginette-ny.com

Articles associés

Recommandé pour vous