Industry Trends

Une vente aux enchères de masques couture engagés chez Christie’s

Christie’s met aux enchères 29 masques hors du commun, signés du designer néerlandais Ronald van der Kemp, connu pour sa révolution en faveur d’une mode durable.
Reading time 3 minutes

On a trouvé la solution si votre masque chirurgical n’est pas assorti à votre tenue de soirée. C’est à l’occasion de la Fashion Week d’Amsterdam que Ronald van der Kemp a présenté sa collection de masques couture. Il avait organisé une performance artistique inattendue le 28 avril dernier à l’Hôtel de l’Europe d’Amsterdam. Une trentaine de mannequins arboraient ces accessoires extravagants aux fenêtres de l’hôtel, en agitant de gigantesques drapeaux blancs. Un événement organisé en pleine période de confinement, alors que le monde entier était paralysé par la crise sanitaire.

 

Le masque, un accessoire devenu haute couture

Ces masques aux allures futuristes sont mis aux enchères chez Christie’s depuis le 17 septembre. Un masque de mariage brodé, un gigantesque papillon ou encore un masque orné de cristaux, l’heure est à l’extravagance et non plus à la sobriété. Ces créations exceptionnelles sont à retrouver en ligne chez Christie’s et seront visibles sur rendez-vous à Christie’s Amsterdam. En bonus, chaque masque sera accompagné de l’esquisse originale signée du créateur. Si les enchères démarrent à 100 euros, chaque pièce est estimée entre 500 et 800 euros. L’intégralité des bénéfices de cette vente sera reversée à l’association Refugee Company, qui a récemment ouvert Mondmaskerfabriek, la première usine locale de masques aux Pays-Bas.

 

Des modèles luxueux mais respectueux de l’environnement

L’opération, baptisée « Couture for Change », s’inscrit dans la lignée d’une mode durable de Ronald van der Kemp. Le designer œuvre depuis plusieurs années en faveur d’une mode plus respectueuse de l’environnement. Les 29 modèles exclusifs sont confectionnés à partir de chutes de tissus de ses précédentes collections. Les masques n’échappent donc pas à cette mode circulaire et durable que prône Ronald van der Kemp depuis 2015. Il propose une alternative « green » au travail artisanal, en utilisant des matériaux récupérés. Les masques sont donc confectionnés avec de la soie, du cuir doré ou encore de l’organza, pour une mode couture et durable. Des accessoires symboliques et porteurs de sens, qui sont autant de modèles en faveur du changement. 

/

Articles associés

Recommandé pour vous