Industry Trends

L'héritage de Roger Vivier selon Inès de la Fressange et Gherardo Felloni

Le duo créatif partage ses inspirations et leur vision de la création.
Reading time 4 minutes

Chausseur de la Reine Elisabeth II pour son couronnement en 1953, le regretté Roger Viver a très justement mérité le titre de "Fabergé de la chaussure". En 2018, C'est Gherardo Felloni qui, à 39 ans, a repris les rennes de la Maison Roger Vivier. Quant à Inès de la Fressange, ambassadrice de la maison, elle porte une affection toute particulière à cette célèbre griffe. À 61 ans, l'éternelle Parisienne incarne encore et toujours un style à la Française intemporel. Ensemble, ils nous racontent comment se construit une collection de chaussures qui frise la perfection. 
 

À quoi pensez-vous lorsque vous créez une nouvelle chaussure?

Gherardo Gelloni : Pour atteindre l'équilibre parfait, je mise sur un savant dosage entre classicisme et fantaisie. Mais le plus important, c'est de comprendre avant tout ce que les femmes désirent et ce qu'elles ont envie de porter. 
 

Qu'est-ce qui vous inspire?

GF : Roger Vivier est une maison au patrimoine exceptionnel et les archives sont toujours une grande source d'inspiration. Pour ma première collection, je me suis inspiré des archives et de M. Vivier lui-même. Ma passion pour les arts, que je partage également avec M. Vivier, est également une source d’inspiration. J'aime le design d'intérieur et l'architecture, qui inspirent la forme et les proportions de mes créations. Mon amour pour les bijoux anciens inspire les embellissements et les broderies que je crée pour la collection.
 

Quel personnage ou figure emblématique historique vous inspire ? 

GF : J'aime les femmes en général, qu'elles soient disparues ou actuelles, réelles ou fantasmées. Les femmes qui m'inspirent, je les trouve partout et tous les jours, mais surtout à Paris.
 

Qu'est-ce qui rend une chaussure intemporelle ?

GF : Pour moi, une chaussure intemporelle sera aussi pertinente à l'avenir qu'elle l'est aujourd'hui. Par exemple, la tendance actuelle est de privilégier les chaussures décontractées qui donnent aux femmes la liberté de bouger: kitten heel, sneakers et mocassins. Nous sommes obligés de nous adapter aux demandes et aux besoins des femmes d'aujourd'hui. Dans la dernière collection, j'ai donc ajouté une sneakers à la collection, ainsi que des ballerines et des escarpins avec plusieurs hauteurs de talon. 
 

Quel est votre uniforme de prédilection ? 

Inès de la Fressange : Quelque chose de classique, d'intemporel. Dans ma garde-robe, j'ai principalement des vestes bleu marine, des chemises et des pantalons blanc. 
 

Que conseillez-vous aux femmes qui disent vouloir plus de confiance?

IF : Je leur conseillerais de jeter la moitié de leurs vêtements - pas parce que je suis Marie Kondo, mais comment quelqu'un peut-il se sentir vraiment bien avec dans des vêtements qu'il n'aime pas vraiment ?
 

Si vous deviez incorporer un vêtement dans chaque tenue pour le reste de votre vie, lequel choisiriez-vous?

IF : Un chemisier en soie blanche, il est possible de le porter dans de nombreuses circonstances, à n’importe quelle saison de l’année, partout dans le monde et à toute heure du jour ou de la nuit.

Si vous deviez choisir entre des chaussures ou des sacs, lequel choisiriez-vous?

IF : Sans hésiter, chaussures ! Avec de bonnes chaussures, vous pouvez toujours gérer et sauver n'importe quel look (surtout si ce sont des Roger Vivier). On peut vivre sans sac, on a des poches pour les remplacer, mais on ne peut résolument pas vivre pied-nu (ce serait bizarre). 

Articles associés

Recommandé pour vous