Industry Trends

Etro fête ses 30 ans

À l’heure où mode et art de vivre ne font qu’un, Etro, cinquante printemps cette année, fait figure de visionnaire.
Reading time 1 minutes

Celle qu’on envisage aujourd’hui comme une maison de mode, pilier de la fashion week milanaise où elle orchestrait cet automne l’exposition “Generation Paisley”, n’a pas toujours sévi sur les podiums. Il faut le savoir pour mieux comprendre le chemin parcouru par le clan Etro (père, fille et fils) depuis les Trente Glorieuses et apprécier la richesse du patrimoine dont on souffle aujourd’hui les cinquante bougies. Partie du tissu d’ameublement, la petite manufacture milanaise s’étend ensuite à la maroquinerie, au parfum, avant d’en venir au vêtement. Son style cristallise, à lui seul, l’esprit d’une marque nomade, collectionneuse et rutilante. Aujourd’hui, elle s’ouvre à l’art, jusqu’à soutenir lors de la Fiac 2018 le jeune artiste @encoreunestp. Fil rouge de cette success story ? Le motif “Paisley” lancé en 1981, et toujours renouvelé depuis, se portera en 2019 comme il ne s’est encore jamais porté : en combinaison de plongée néoprène, bob et chaussures-chaussettes. Il n’y a pas d’âge pour se jeter à l’eau.

Articles associés

Recommandé pour vous