Horlogerie

Montblanc aime (vraiment) la complication

by Bertrand Waldbillig
01.06.2017
La marque germanique Montblanc a installé sa division horlogère dans le village suisse du Locle il y a tout juste vingt ans. Elle y perpétue depuis un savoir- faire d’exception. Il n’est que de voir, dans sa collection Heritage Chronométrie, la nouvelle « ExoTourbillon Rattrapante » en édition limitée à huit exemplaires, alliant l’ExoTourbillon breveté de la maison à un chronographe monopoussoir à rattrapante. Du très grand art.

RECTO

Le design de la collection Heritage Chronométrie s’inspire principalement de la montre « Pythagore » de Minerva. Cette montre-bracelet, créée en 1948, arborait un cadran à l’élégance sobre, orné de chiffres arabes et d’index appliqués ainsi que d’une minuterie précise. Le cadran en or massif de la Montblanc Heritage Chronométrie « ExoTourbillon Rattrapante Limited Edition 8 » arbore tous les codes design classiques et les associe à la haute horlogerie avec un décor grené gris dans la partie inférieure du cadran.

L’heure locale est indiquée au centre, avec la petite seconde à 9 heures. L’heure de référence, à 6 heures,
est synchronisée avec l’indicateur jour/nuit positionné entre 4 et 5 heures. Le compteur 30 minutes du chronographe est situé à 3 heures, les secondes du chronographe ainsi que les temps de la fonction rattrapante sont mesurés par les aiguilles centrales du chronographe. Dans la partie supérieure du cadran, l’« ExoTourbillon » se distingue par un pont de tourbillon en forme de double infini dont l’anglage et le polissage requièrent une semaine de travail manuel aux maîtres artisans de Montblanc. 

748058MontblancHeritageChronometrieExoRattrapante1159931.jpg

VERSO 

La « ExoTourbillon » a été conçue en 2010 par les horlogers de la manufacture Montblanc de Villeret. Exo, « à l’extérieur » en grec, renvoie au balancier à vis placé à l’extérieur de la cage rotative du tourbillon. Les chronographes à rattrapante figurent parmi les complications les plus recherchées. Ils impliquent 70 % de composants de plus que sur un chronographe conventionnel mais permettent d’arrêter l’aiguille de rattrapante pour mesurer des temps intermédiaires, sans interrompre la mesure des temps longs par l’aiguille des secondes du chronographe. Le calibre Manufacture MB M16.62 à remontage manuel est doté d’une réserve de marche de 50 heures. Il est décoré et assemblé à la main. Le boîtier de 47 mm en or rouge est doté d’un fond en verre saphir qui permet d’admirer le calibre et ses finitions. Un raffinement souligné par des cornes arrondies aux facettes caractéristiques, une lunette concave à étages et une couronne incrustée
de l’emblème Montblanc. 

 

www.montblanc.com

Partager l’article

Tags

Articles associés

Recommandé pour vous