Horlogerie

La “Pastorale anglaise” de Chaumet

by Hervé Dewintre
16.10.2017
La grande maison de joaillerie parisienne met en scène l’art de la fête dans une collection en quatre actes composés de joyaux majestueux et extravagants.

Le déclic 

Maestria et panache : depuis ses origines, la maison Chaumet trouve son essence dans la célébration des grands rendez-vous mondains : mariages, fiançailles, couronnements, fêtes impériales. Des bijoux sur lesquels s’épanouissent volontiers une exubérance toute aristocratique, une joie de vivre véritablement universelle et un goût prononcé pour l’enchantement.

 

Le mythe

C’est à un art de vivre nimbé de légèreté et d’élégance qu’a souhaité rendre hommage Claire Dévé-Rakoff dans la nouvelle collection de haute joaillerie Chaumet est une fête. La directrice artistique a conjugué avec brio l’art de la composition chère à Chaumet – association de plusieurs motifs ou effets – avec la maîtrise du trait et la perfection du geste qui caractérisent le savoir-faire virtuose de la maison depuis 1780.

 

Le savoir-faire

Mouvements, volumes, surprises… la collection compose une ode à la magie de l’éphémère grâce à une multiplicité de techniques raffinées: fils couteau, millegrain, emmaillements articulés et sertis. Une symphonie de l’instant qui prend sa pleine expression avec les nœuds motif tartan de la montre “Pastorale anglaise” entièrement pavés de diamants à l’arrière.

 

Montre “Pastorale anglaise”, collection de haute joaillerie “Chaumet est une fête”, en or blanc et laque, sertie d’émeraudes et de rubis ronds, de saphirs et de diamants taille brillant.

Partager l’article

Articles associés

Recommandé pour vous