International Watch Review

Jaeger-LeCoultre : The Sound Maker

Jaeger-LeCoultre vous donne rendez-vous à Paris du 5 au 27 mars 2021 pour découvrir l'exposition The Sound Maker
Reading time 6 minutes

Événement incontournable de l’année dédié à l’art du son en horlogerie, l’exposition THE SOUND MAKER, organisée par Jaeger-LeCoultre, ouvrira ses portes à Paris le 5 mars 2021 dans les salons de l’hôtel d'Ecquevilly, également appelé hôtel du Grand Veneur, après avoir été inaugurée au Guangdong Hall de Chengdu en Chine en novembre 2020. Elle plongera ses visiteurs dans l’univers créatif et culturel de la Grande Maison, explorant le patrimoine unique – le passé, présent et futur – de ses montres à sonnerie. L’occasion de rendre également hommage à la Vallée de Joux, berceau de la Maison Jaeger-LeCoultre, où les sons de la nature forment encore la trame de fond de la vie quotidienne.

L’histoire du son chez Jaeger-LeCoultre
L’exposition THE SOUND MAKER invite ses visiteurs à un voyage à travers le patrimoine extraordinaire de Jaeger-LeCoultre, célébrant les valeurs indissociables d’innovation et de tradition qui guident la Maison depuis 187 ans. Dévoilant des pièces rares ou uniques issues de collections à la fois contemporaines et historiques, mais aussi des documents et objets encore jamais présentés au public, elle retrace en quatre temps forts l’évolution des montres à sonnerie, depuis les origines de la Maison jusqu’aux nouveaux modèles de 2020, depuis les répétitions minutes les plus raffinées et les montres à sonnerie les plus complexes à la célèbre et fonctionnelle Memovox à alarme.
L’itinéraire commence par une rétrospective des premiers et des plus importants chefs-d’oeuvre à sonnerie signés LeCoultre, dont certains sont exposés pour la première fois. Il revient ensuite sur les inventions techniques et les brevets qui ont contribué à la renommée de Jaeger-LeCoultre dans le monde, et à son statut « d’horloger des horlogers » parmi les autres maisons auxquelles la Manufacture fournissait des mouvements. Cet espace dédié aux répétitions minutes présente à la fois des montres de poche et des montres bracelet comme par exemple la montre de poche Triple complication de 1910 ou la montre Master Grande Tradition Gyrotourbillon Westminster Perpétuel de 2019.

/

L’exposition révèle ensuite les secrets les plus intimes des montres à sonnerie et rend hommage au savoir-faire des artisans qui mettent leur art au service des montres les plus précieuses. Cet espace rassemble les modèles Memovox qui ont marqué l’histoire avec notamment la toute première montre Memovox de 1950 ou encore la Memovox Polaris de 1968 et qui ont inspiré les récents modèles Master Control Memovox Timer et Polaris Mariner Memovox lancés en 2020. Le visiteur pourra également découvrir une sélection de pièces mettant à l’honneur les métiers rares.
Hommage au lieu qui a vu naître la Grande Maison, la Vallée de Joux, l’exposition abrite également une captivante installation vidéo en 8D qui plonge les visiteurs dans l’environnement sonore naturel de la vallée, allusion aux profondes connexions entre les horlogers et les paysages paisibles qui les entourent.

/

Une nouvelle oeuvre dévoilée au grand public
Au coeur de l’exposition, élargissant le dialogue existant entre l’horlogerie et l’art, une nouvelle « sculpture sonore » commandée par Jaeger-LeCoultre à l’artiste suisse contemporain Zimoun sera dévoilée à cette occasion à Paris. Fidèle à la thématique The Sound Maker, la Maison a choisi de collaborer avec un artiste dont la majeure partie de l'oeuvre explore et rend hommage à la nature du son.
Dans cette nouvelle oeuvre, Zimoun concentre un univers de sons – issus de la Manufacture et du monde naturel qui l’entoure – indissociable de l’esprit de Jaeger-LeCoultre. À partir de simples matériaux bruts et de composants industriels recyclés, dont des composants horlogers, il redéfinit les concepts de sculpture, de mouvement et de son, attirant le public dans un monde d’expériences sensorielles quasi transcendant.
« J’ai d’abord été séduite par les sons, comme le bruit doux et apaisant de la pluie, se souvient Catherine Rénier, CEO de Jaeger-LeCoultre. Plus on s’approche, plus le mouvement du métal devient hypnotisant. Chaque angle offre une sensation différente et invite à s’arrêter pour contempler et écouter. »
Cette capacité à faire naître la poésie, à partir des matériaux les plus communs et à créer des sons évocateurs grâce à des structures et mécanismes complexes, trace un parallèle évident entre le travail de l’artiste et celui des horlogers de la Manufacture Jaeger-LeCoultre. À l’instar des composants d’un mouvement de montre, qui semblent prendre vie lors de l’assemblage, les éléments d’origine industrielle intégrés par Zimoun à ses sculptures semblent être doués de raison, produisant des effets sonores et visuels nouveaux et uniques.

/

Avant de passer commande à l’artiste, Jaeger-LeCoultre l’a invité dans la Vallée de Joux, où il a pu se familiariser avec les sons de la nature et passer du temps avec les artisans qui travaillent sur les montres à sonnerie de la Manufacture. Fruit de cet échange riche de culture et d’idées, la nouvelle installation de Zimoun compose une signature auditive exclusive pour Jaeger-LeCoultre, qui évoque les mélodies de la nature et de la Manufacture, mais aussi les reflets du soleil à la surface du lac de Joux que l’on aperçoit depuis les ateliers d’horlogerie.

/

L’exposition THE SOUND MAKER sera présentée du 5 au 27 mars 2021 à l’HOTEL DU GRAND VENEUR, situé au 60 rue de Turenne dans le 3ème arrondissement de Paris, et sera ouverte au public de 10h00 à 19h00.

Entrée gratuite.

Dès le 5 février 2021 inscription obligatoire sur le site https://online-booking.jaeger-lecoultre.com/ afin de respecter les mesures imposées par la situation sanitaire.
Cette exposition itinérante sera ensuite présentée en Corée du Sud puis dans d’autres villes à travers le monde.

Articles associés

Recommandé pour vous