International Watch Review

Jaeger-LeCoultre Memovox : la voix d'une légende

Pour célébrer le 70e anniversaire de la Memovox, première montre mécanique dotée d'une alarme, Jaeger-LeCoultre dévoile non pas un mais deux modèles commémoratifs.
Reading time 10 minutes

La Master Control Memovox revisitée dans un esprit contemporain et une version dotée d'une fonction timer. L'art de gérer son temps avec une montre de la grande histoire de l'horlogerie.
Par Hervé Gallet

 

DISCRÈTE MAIS RÉVOLUTIONNAIRE

Si de nombreuses montres ont inscrit leur nom dans les mémoires grâce à leur forme avantgardiste ou à leur style novateur, d’autres sont entrées dans l’histoire de l’horlogerie en apportant de nouvelles fonctionnalités. Tel fut le cas de la Memovox, en 1950.
Révolutionnaire, cette création signée Jaeger-LeCoultre s’exprima pourtant dans un registre discret. Seule la présence d’une deuxième couronne sur le côté du boîtier et d’un petit triangle figurant sur un disque central indiquait les capacités de la montre : faire retentir une sonnerie à l’heure de son choix.
Parvenir à rythmer son quotidien et à maîtriser le temps représentait, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, une nécessité pour tous ceux qui souhaitaient prendre part au redémarrage économique. C’est donc avec l’idée d’accompagner les hommes d’affaires, à l’aube des Trente Glorieuses, que la manufacture suisse conçut cette première montre mécanique à remontage manuel dotée d’une alarme.

La voix de la mémoire
Le slogan publicitaire imaginé à cette époque était on ne peut plus explicite : « Memovox rappelle, avertit, réveille. » Le sens littéral de ce mot latin confirmait d’ailleurs la vocation de la montre : la voix de la mémoire. Une voix mécanique qui allait devenir inoubliable au fil des décennies…
Dès 1956, Jaeger-LeCoultre ouvrit un deuxième chapitre en lançant la toute première montre-réveil, animée cette fois par un mouvement automatique. Trois années plus tard, en 1959, nouveau bond en avant avec la Memovox Deep Sea : les puristes apprécièrent à sa juste valeur le calibre 815 logé à l’intérieur du boîtier, mais le plus remarquable était qu’il s’agissait tout simplement de la première montre de plongée du monde équipée d’une alarme.
En passant de l’air libre à l’univers aquatique, la fonction alarme de la Memovox changea évidemment de dimension. Avec la Deep Sea, il n’était plus question de réveil matinal ou de rappel d’un rendez-vous professionnel, mais bien d’un dispositif à vocation sécuritaire : indiquer aux plongeurs le moment de regagner la surface avant de manquer d’air…
Au cours des années soixante-dix, en plus des businessmen et des hommes-grenouilles, la marque décida d’offrir à sa Memovox une nouvelle clientèle : celle des aventuriers de la vie moderne. L’occasion de sonner l’heure d’exploits inédits, en pleine ère de conquête aéronautique et spatiale ! De fait, une publicité mit en scène un avion supersonique Concorde accompagné de ces mots : « Memovox, pour l’homme d’action ».

Bien que fort utile, la complication "alarme" reste une rareté dans le monde de l'horlogerie, et la Memovox une exception.

Grâce à la présence de matière luminescente sur les index et les aiguilles, la Memovox Timer ajoute à sa fonction sonore une facilité d’utilisation visuelle.

/

LA MONTRE ALARME EN DEUX DÉCLINAISONS

C’est à un parcours à travers le temps long de soixante-dix années, rythmées par les sonneries de la Memovox, que Jaeger-LeCoultre a voulu rendre hommage à travers deux expressions inédites de sa montre culte : une déclinaison classique quoique revisitée et modernisée et une version agrémentée d’une fonction nouvelle : un timer. Deux nouvelles pages qui viennent s’ajouter à une saga dont le succès ne laisse personne indifférent, surtout au sein de la manufacture où l’on s’étonne du peu de place accordée dans l’horlogerie à ce type de modèle : « Bien qu’elle soit l’une des complications les plus utiles et les plus séduisantes, la fonction alarme reste étonnamment rare. »

Nouveau mécanisme de réglage de l’alarme
La Memovox s’est imposée, depuis son lancement en 1950, comme une référence en matière de montre-bracelet à alarme, déclinée à la fois pour un usage urbain et sous-marin.
Pour cette collection 2020, Jaeger-LeCoultre s’était fixé deux défis : conserver l’âme des modèles originaux à laquelle sont très attachés les collectionneurs et les fidèles de la marque, mais aussi insuffler un vent de fraîcheur et de contemporanéité à travers l’innovation. En résumé : rendre hommage au passé, tout en projetant la montre dans le présent et le futur.
La réponse des ingénieurs et des horlogers à ce double objectif tient en un mot : timer. « S’inscrivant dans la tradition de la maison, qui propose sans cesse l’ajout de fonctions auxiliaires utiles, la nouvelle Master Control Memovox Timer intègre un tout nouveau mécanisme de réglage de l’alarme », précisent ses concepteurs.
Au cours de sa longue histoire, la Memovox avait déjà connu de nombreuses évolutions venant enrichir ses fonctionnalités. Par exemple, un indicateur de fuseau horaire ou un dispositif d’alerte permettant de calculer la durée de stationnement dans un parking.
Aujourd’hui, si la sonnerie de cette nouvelle pièce peut fonctionner de façon habituelle – affichage de l’heure de déclenchement de l’alarme pour avertir d’un rendez-vous ou d’une action à effectuer –, le timer ajoute un nouveau mode d’utilisation : grâce à lui, il est possible de régler l’alarme en fonction du nombre d’heures devant s’écouler avant qu’elle ne sonne (par exemple, la durée d’une réunion ou d’une nuit de sommeil). Tout se gère de façon simple et rapide puisque les deux indicateurs sont liés. « Quelle que soit la méthode choisie, l’autre indicateur se déplace automatiquement dans la position correspondante », confirment les pères de cette Memovox revisitée.

Comme un compte à rebours, la fonction timer permet de programmer une durée, avant que la sonnerie de la Memovox ne retentisse.

La durée choisie pour l’alarme du timer est affichée sur l’anneau intérieur par une petite aiguille à pointe « JL » rouge. Sur le pourtour, un index triangulaire marque l’heure à laquelle l’alarme va sonner.

/

FOND SAPHIR POUR LA MEMOVOX MILLÉSIME 2020

La force d’une icône est de savoir se réinventer en restant elle-même. De parvenir à s’inscrire dans la modernité, tout en conservant son charme originel. C’est le cas de la nouvelle Master Control Memovox millésime 2020. Du passé, elle garde l’essentiel: son allure générale, son look immuable caractérisé par ses deux couronnes et son disque tournant central. Sans oublier les multiples signatures stylistiques de Jaeger-LeCoultre.
Du côté de la Grande Maison, comme on l’appelle dans la Vallée de Joux (Suisse), on porte un regard serein sur cette réinterprétation d’une pièce emblématique: «La Master Control Memovox prête son style épuré et contemporain à un classique horloger: la montre à alarme et date.»
Les amateurs de montres de caractère seront, quant à eux, heureux de pouvoir s’offrir cette montre à sonnerie «historique», qui bénéficie, en outre, d’une conception et d’une réalisation tout à fait modernes. Le mouvement automatique calibre 956 a ainsi été revu en profondeur, afin de s’adapter à la présence d’un fond saphir transparent. Cette exposition aux regards est facilitée par le dessin du nouveau rotor ajouré en or rose (décoré d’un motif côtes de Genève assorti aux finitions des platines), qui permet notamment d’observer le marteau en action lors du fonctionnement de l’alarme.
«Cette évolution a exigé de repenser entièrement le design du mécanisme de frappe en fixant, cette fois-ci, le timbre au flanc du boîtier», explique-t-on chez Jaeger-LeCoultre. Ce qui n’a pas changé, en revanche, c’est la simplicité et l’équilibre du cadran argenté soleillé, évoquant instantanément l’esprit de celui de la Memovox de 1950. Les aiguilles Dauphine et les index en applique de forme triangulaire allongée apportent une note de raffinement à l’ensemble. Quant à l’aiguille des secondes, sa touche de bleu contraste nettement avec la teinte globale blanc-argent du cadran.
Mais quelles que soient les décisions, techniques ou esthétiques, qui ont été prises par Jaeger-LeCoultre pour imaginer ces nouvelles déclinaisons, un élément fondamental a été scrupuleusement respecté: le son de l’alarme, qui rappelle celui des cloches d’école et fait le charme de ce garde-temps incomparable. « Memovox rappelle, avertit, réveille.» Si la montre a évolué, le slogan publicitaire de 1950 est toujours d’actualité…

 

Le choix d'un fond transparent révélant le calibre automatique a conduit la manufacture à lui apporter de nombreuses évolutions.

La décoration côtes de Genève du rotor ajouré en or rose s’accorde aux finitions des platines du mouvement automatique, visibles au travers du fond saphir.

Articles associés

Recommandé pour vous