International Watch Review

Chopard et Alpine Eagle : une vision aussi perçante que celle de l’aigle

La nouvelle collection de garde-temps sport-chic Alpine Eagle par Chopard
Reading time 15 minutes

La nouvelle collection de garde-temps sport-chic Alpine Eagle, lancée dans les montagnes suisses par Chopard l’été passé, est une réinterprétation contemporaine de la St. Moritz, première montre créée en 1980 par Karl-Friedrich Scheufele, aujourd’hui coprésident de la maison Chopard. Conçue et dessinée par ses soins, cette ligne de nouvelle génération signe un retour à des valeurs fortes et incarne la passion de son concepteur pour les Alpes et la force altière de l’aigle qui y règne en majesté. Par Vincent Daveau

Alpine Eagle acier Lucent Steel A223 : boîtier, 41 mm de diamètre – Calibre mécanique à remontage automatique de manufacture avec 60 heures de réserve de marche – Calibre référence Chopard 01-01.C avec 207 composants ET groupe de régulation vibrant à 4 Hertz, Certifié chronomètre – Fonctions heures, minutes, secondes centrales et date en guichet – Cadran bleu avec décor inspiré de celui d’un iris d’aigle – étanche à 100 mètres – Bracelet en acier Lucent Steel A223, maillons centraux polis.

 

Alpine Eagle, une extrapolation du modèle St-Moritz
Cette collection incarne l’esprit du moment. Sport-chic, elles se portent toutes sur des bracelets en métal.

 

Avec cette nouvelle ligne de produits horlogers au sein de la maison familiale Chopard, la boucle est bouclée. Extrapolation du modèle St-Moritz, la nouvelle collection Alpine Eagle reflète les aspirations des nouvelles générations. L’histoire débute dans les Alpes suisses : en 1980, Karl-Friedrich Scheufele avait proposé à son père Karl de lancer une montre au dessin sportif au sein de collections plutôt joaillières. Quarante ans plus tard, Karl-Fritz, le fils de Karl-Friedrich, encore étudiant et soutenu par son grand-père, propose à son père de créer une itération de cette montre. En un sens, cette nouvelle gamme reflète cette ambition de la jeunesse de trouver sa place dans un monde en mouvement.

 

/

Surfer sur les courants ascendants

Tel l’aigle qui utilise les courants chauds pour prendre de la hauteur et mieux voir son champ d’action, la maison Chopard a su prendre de la distance avec ses classiques pour cerner les attentes d’un public en pleine mutation. Les montres mécaniques se portant majoritairement sur un bracelet en métal (plus de 70 % des ventes mondiales), il semblait impératif pour la maison familiale de suivre le mouvement en proposant une collection dynamique conforme aux attentes d’une clientèle exigente. Pour s’inscrire dans son temps et compter parmi les modèles sport-chic remarquables, Alpine Eagle arrive à propos au sein du catalogue de cette maison de renom. Toujours inspiré, Karl-Friedrich Scheufele a travaillé avec ses équipes pour créer un dessin de collection à la fois épuré et contemporain. L’exercice a été de partir de la montre St-Moritz de 1980 et de la renouveler sur le plan du design mais aussi du mouvement.

Amateur de randonnées, skieur passionné, Karl-Friedrich apprécie le calme de son chalet implanté à Gstaad. Et il est aussi sensible au respect de l’environnement alpin. Touché par l’initiative prise par le prince Sadruddin Aga Khan, Karl-Friedrich s’est joint, dans les années 2000, au programme Alp Action. Aujourd’hui, pour inscrire sa collection dans le concret, il a choisi d’associer Alpine Eagle à une nouvelle démarche éthique et a créé la Fondation Eagle Wings. Ce projet environnemental innovant et pluridisciplinaire, destiné à sensibiliser et à mobiliser le public sur l’importance, la beauté et la fragilité des biotopes alpins, offre une nouvelle vision des Alpes à travers l’œil de l’homme, du satellite et de l’aigle – réputé pour sa vue perçante. Le premier projet de cette fondation a été lancé en octobre 2019 avec l’Alpine Eagle Race, au cours de laquelle les participants ont pu observer les images captées par une caméra embarquée sur un aigle (Victor), s’élançant depuis cinq sommets mythiques des Alpes de cinq pays : la Zugspitze en Allemagne, le Dachstein en Autriche, la Marmolada en Italie, le Piz Corvatsch en Suisse et l’Aiguille du Midi en France.

 

Un mimétisme fondateur

Revenons sur terre. Cette référence à l’aigle des Alpes et à son environnement renvoie à la construction de cette collection. Ainsi, la texture du cadran rappelle l’iris de l’aigle, les reflets froids de l’acier évoquent les glaciers, et les plumes de l’oiseau de proie ont inspiré le motif des aiguilles glissant au-dessus du cadran. à l’instar des ailes d’un oiseau qui sont profilées, le bracelet des montres Alpine Eagle est légèrement en chute et composé de maillons en forme de lingot, surmontés en leur centre d’une coiffe en relief. Revisité pour être dans l’air du temps, le boîtier est marqué par des excroissances qui protègent la couronne. Pour entretenir un équilibre visuel, les designers ont ajouté  en miroir, côté carrure à 9 h, deux bossettes identiques. En outre, Chopard a choisi de graver une rose des vents sur la couronne. Tout un symbole !

Comme le serait un compas de marine, la lunette ronde d’Alpine Eagle est ponctuée de huit vis, regroupées deux par deux, aux quatre points cardinaux. Leur fente est tangente au cercle de la lunette, signe de qualité de finition et de recherche esthétique. Ces vis ont aussi une fonction technique et garantissent l’étanchéité de la montre à 100 mètres. Toutes les surfaces planes d’Alpine Eagle sont satinées, une terminaison soigneusement exécutée pour créer des jeux de lumière, amplifiés par le polissage des chanfreins. Les aiguilles des heures et des minutes, comme les index, sont recouvertes de Super-LumiNova® Grade X1, pour une meilleure lisibilité nocturne. Et comme la neige, les torrents et la roche des Alpes qui changent d’aspect en fonction des conditions de luminosité, Alpine Eagle ne cesse d’osciller entre éclat et matité.

Une verticalité toute alpine

La collection Alpine Eagle est un exemple d’équilibre. Elle compte à ce jour dix modèles en acier, en or et acier, et aussi en or massif ou en or et diamants. Les pièces au dessin volontairement sport-chic, disponibles en 41 mm et 36 mm de diamètre, s’adressent aussi bien aux hommes qu’aux femmes en quête de garde-temps se portant en toute occasion. Conformément à l’esprit qui l’anime, cette ligne sera parfaite au bureau, mais également tout à fait adaptée à une tenue moins formelle ou justement plus sport. Pour les références en acier, la maison Chopard a utilisé un alliage – « Lucent Steel A223 » – dont la dureté est deux fois supérieure à celle de l’acier 316 et la résistance à l’abrasion très élevée. Mais l’acier n’a pas été le seul métal à faire l’objet d’un traitement particulier. L’or choisi pour cette collection est dit fair mined. Autrement dit, il s’agit d’or éthique –le mot est à la mode –, car il possède une traçabilité et respecte un processus de production cohérent.

Une montre de qualité doit recevoir un mouvement de belle facture. Pour cette ligne, le choix s’est évidemment porté sur deux calibres développés dans les ateliers d’horlogerie de Chopard. Le premier, que l’on retrouve dans la montre Alpine Eagle 41 mm, est le calibre 01.01-C. Doté de 60 heures de réserve de marche, il est certifié chronomètre par le Contrôle officiel suisse des chronomètres. L’autre, installé dans la version de 36 mm, n’est autre que le calibre 09.01-C qui, de seulement 8 lignes et doté d’une réserve de marche de 42 heures, est sans doute l’un des plus petits à recevoir la certification Cosc. Ces deux références déclinées en différentes finitions disposent d’un fond transparent pour laisser visibles les terminaisons de ces mouvements de qualité.

/

Une collection harmonieuse

Proposée en 41 mm de diamètre, la montre Alpine Eagle possède ce petit quelque chose qui devrait rapidement propulser cette référence au poignet des amateurs de produits distinctifs, mais soucieux de sortir des sentiers battus tout en restant dans la mouvance actuelle. Sport-chic mais aussi ultra-urbaine, cette pièce saura accompagner le businessman sans détonner, endurer les embruns sur un pont de voilier ou supporter une petite suée lors d’une randonnée pédestre. Parfaitement équilibrée au poignet quelle que soit sa taille, la montre se fait vite oublier. Et cela avec d’autant plus de facilité que l’acier qui la compose résiste deux fois mieux que le meilleur des métaux d’horlogerie aux petites agressions du quotidien. Un effort particulier a été produit pour donner au bracelet une vraie identité tout en l’inscrivant, lui aussi, dans le temps présent. L’association du poli et du satiné permet d’accrocher le regard et de rendre la pièce adaptée autant à une tenue un brin guindée qu’à une autre plus sport wear. Taillée pour affronter tous les marchés, elle séduira les cadres supérieurs travaillant à l’international que l’on sait amenés à voyager régulièrement. La renommée de la maison Chopard dépasse les frontières de l’Europe et cette référence pourra alors parfaitement rivaliser avec les quatre ou cinq modèles qui se partagent actuellement le marché.

Etanche à 100 mètres, elle est compatible avec l’essentiel des activités sportives ne mettant pas en danger le calibre mécanique à remontage automatique (Golf, boxe etc.). Efficace et précise, elle affiche une sobre élégance qui devrait séduire les puristes un brin dandy. Pour répondre au mieux aux attentes de tous, cette version de la montre Alpine Eagle est disponible en acier sur acier avec cadran bleu ou cadran gris ardoise. Pour répondre à tous les goûts, cette merveille d’équilibre,
capable de fonctionner 60 heures une fois remontée à fond, existe aussi en acier et or avec cadran couleur ardoise.

Entre unisexe et féminin

Avec ses 36 mm de diamètre, la montre Alpine Eagle joue la carte du consensus et peut aussi bien être portée par des femmes que par des hommes appréciant les garde-temps de taille raisonnable. La première version est proposée en acier Lucent Steel A223 avec cadran bleu ou gris, comme le modèle 41 mm. Mais la pièce, ici mue par le calibre automatique de manufacture Chopard certifié chronomètre et référencé Cl. 09.01-C, est également disponible dans une édition en acier dotée d’une lunette sertie de diamants. Dans cette configuration, elle se pare d’un cadran en nacre. Cette montre s’ose également en or éthique et acier Lucent Steel A223, en version naturelle ou avec une lunette soulignée d’une ligne de diamants. La première pièce arbore un cadran gris ardoise et le modèle serti est enrichi d’un cadran en nacre. Luxueuse dans ses atours contemporains, elle est également proposée dans trois versions en or rose éthique. La première plutôt unisexe présente un cadran gris ardoise, qui s’harmonise à merveille avec le rosé de l’or. La seconde s’habille d’une lunette rehaussée d’une ligne de diamants et d’un cadran en nacre blanche et la dernière, assurément la plus exclusive de toute, arbore une lunette et des inserts de bracelet sertis. Pour se différencier des autres modèles mais profiter de la puissance du noir associé à l’or rose, Chopard a fait le choix de doter cette référence en particulier d’un cadran façonné dans une nacre de Tahiti d’un noir profond.

 

Alpine Eagle : un style tout en finesse

Les modèles masculins et féminins de l’Alpine Eagle dégagent la même puissance native toute en douceur.

Alpine Eagle acier Lucent Steel A223 : boîtier, 41 mm de diamètre – Calibre mécanique à remontage automatique de manufacture, 60  heures de réserve de marche – Calibre référence Chopard 01-01.C, 207 composants, groupe de régulation vibrant à 4 Hertz, Certifié chronomètre – Fonctions heures, minutes, seconde centrale et date en guichet – Cadran gris, décor inspiré de celui d’un iris d’aigle, Date à 4 h 30 – étanche à 100 mètres – Bracelet en acier Lucent Steel A223, maillons centraux polis.

Alpine Eagle 36 mm : boîtier, 36 mm de diamètre en or rose Éthique – Calibre mécanique à remontage automatique de manufacture, 42 heures de réserve de marche – Calibre référence Chopard 09-01.C, 159 composants, groupe de régulation vibrant à 3,5 Hertz, Certifié chronomètre – Fonctions heures, minutes, seconde centrale et date en guichet – Cadran gris, décor inspiré d’un iris d’aigle – étanche à 100 mètres – Bracelet en or rose Éthique, maillons centraux polis.

Chopard : une pièce sport-chic et ultra-urbaine

Voir loin est le propre de l’aigle. A l’instar de la manufacture Chopard qui anticipe l’avenir du sport-chic avec cette pièce au design puissant.

Alpine Eagle acier Lucent Steel A223, lunette en or rose Éthique : boîtier de 41 mm – Calibre mécanique à remontage automatique de manufactur, 60  heures de réserve de marche – Calibre réf. Chopard 01-01.C, 207 composants, groupe de régulation de 4 Hertz, Certifié chronomètre – Fonctions heures, minutes, seconde centrale et date en guichet – Cadran gris, décor inspiré d’un iris d’aigle, Date à 4 h 30 – étanche à 100 mètres – Bracelet en acier Lucent Steel A223 et or rose éthique polis.

Articles associés

Recommandé pour vous