International Watch Review

Chopard dévoile une réinterprétation de la St. Moritz, l'Alpine Eagle

The rebirth of an icon
Reading time 11 minutes

Epurée et affirmée, la nouvelle collection de garde-temps sport-chic Alpine Eagle est une réinterprétation contemporaine de la St. Moritz, la première montre créée en 1980 par Karl-Friedrich Scheufele, aujourd’hui co-président de la Maison Chopard. Conçue et dessinée par ses soins, Alpine Eagle est portée par sa passion pour les Alpes et par la force altière de l'aigle qui y règne en majesté. Façonnée dans un acier exclusif, ultra résistant et réfléchissant la lumière, le Lucent Steel A223, elle bat au rythme d’un mouvement Chopard certifié chronomètre. Témoin de la démarche éthique de Chopard, Alpine Eagle donne à la Maison l’occasion de révéler son nouvel engagement pour la protection du milieu alpin à travers le lancement de la Fondation Eagle Wings, dont Karl-Friedrich Scheufele est membre fondateur. Alpine Eagle se destine aux aigles contemporains, ces hommes aspirationnels qui surperforment dans leur vie quotidienne et dont la vision inspire et élève. Avec clairvoyance et détermination, ils agissent sur les enjeux de demain et sont donc imprégnés de l'importance des problématiques environnementales.

Une histoire de famille

Si la vision est indispensable à la conduite d’une Maison familiale, ce sont la persévérance et la détermination qui amènent le succès. C'est le chemin qu'a parcouru Karl-Friedrich Scheufele en 1980, en présentant son tout premier projet horloger. Alors jeune employé de 22 ans dans la manufacture familiale, il soumet à son père une idée innovante: la montre St. Moritz. Un projet à dimension résolument initiatique, celui où un jeune homme s'affirme, prend son essor, et vole de ses propres ailes.

Première montre sportive de la Maison mais également premier garde-temps façonné en acier dans ses ateliers, la St. Moritz était profondément novatrice pour Chopard, alors spécialiste de la montre en or et en or et diamants. Une véritable prise de risque soigneusement calculée. Karl-Friedrich Scheufele en a fait un succès : la St. Moritz aura été l’un des best-sellers de la Maison pendant la décennie suivante. Depuis, il est devenu co-président de Chopard et a relevé d'autres défis de taille. Karl-Friedrich Scheufele figure parmi les premiers à pressentir la force des liens qui unissent les passionnés d’automobile et de mécanique horlogère et il engage Chopard dans son partenariat, devenu légendaire, avec la course de la Mille Miglia. En 1996, il décide de rendre ses lettres de noblesse à la haute horlogerie en fondant Chopard Manufacture à Fleurier. Précurseur, c’est également sur ce site de Fleurier que le co-président de Chopard fonde la société Fleurier Ebauches et entreprend la construction d’un bâtiment entièrement édifié selon les critères de certification du label Minergie, ouvrant la voie d’un luxe durable.

Avec Alpine Eagle, l’histoire se répète. C'est en effet sur l'insistance de son fils Karl-Fritz, secrètement épaulé par son grand-père Karl, que Karl-Friedrich Scheufele s'est penché sur la réactualisation de la St. Moritz. D'abord réticent, il a été emporté par la force de conviction de son fils, comme lui-même avait su obtenir l'adhésion de son père il y a quarante ans.

/

La nature, premier des artisans

Puisant dans sa force créatrice et dans sa passion pour les Alpes, mais aussi dans les principes d’harmonie de Louis Sullivan selon lesquels « form follows function », Karl-Friedrich Scheufele donne naissance à une nouvelle collection : Alpine Eagle. Appartenant au cercle fermé des montres à boîtier et bracelet intégrés, ce garde-temps présente un design à la fois épuré et contemporain, multipliant les références à l’aigle des Alpes et à son environnement. La texture du cadran rappelle l’iris de l'aigle, de même que les reflets froids de l’acier évoquent les glaciers et les aiguilles s’inspirent des plumes du rapace.

Le bracelet d’Alpine Eagle est légèrement en chute, composé d'un seul maillon en forme de lingot, surmonté en son centre d'une coiffe en relief. Le boîtier est marqué par les excroissances qui protègent la couronne. Celle-ci est gravée d'une rose des vents, qui aide depuis l’Antiquité les aventuriers à trouver leur chemin. Aujourd’hui, elle devient l’allégorie des aigles contemporains qui savent choisir la bonne direction dans la conduite de leur destinée.

La lunette ronde d'Alpine Eagle est ponctuée de huit vis, regroupées deux à deux, aux quatre points cardinaux. Leur fente est tangente au cercle de la lunette, signe de qualité de finition et de recherche esthétique. Ces vis ont aussi une fonction technique et garantissent l’étanchéité de la montre à 100 mètres. Toutes les surfaces planes d'Alpine Eagle sont satinées, une terminaison soigneusement exécutée pour créer des jeux de lumière, encore amplifiés par le polissage des chanfreins. Les aiguilles des heures et des minutes, comme les index, sont recouvertes de Super-LumiNova® Grade X1, qui permet une meilleure lisibilité nocturne. Comme la neige, les torrents et la roche des Alpes qui ont inspiré Karl-Friedrich Scheufele et changent d'aspect en fonction des conditions de luminosité, Alpine Eagle ne cesse de basculer entre éclat et matité.

Proposée dès son lancement en dix références en acier, or, bi-matière ou or et diamants, Alpine Eagle est une collection particulièrement riche. Elle se décline dans des modèles unisexes à travers deux tailles différentes : 41mm et 36mm de diamètre.

Lucent Steel A223 : la quête de l’Alchimiste

Pour donner vie au dessein d’Alpine Eagle, Chopard a mis au jour un nouveau matériau aussi riche, précieux et complexe que l’or, concrétisant ainsi le rêve des alchimistes de la Renaissance. Le Lucent Steel A223 est un acier issu d'un processus de refonte présentant trois caractéristiques uniques.

Grâce à sa composition hypoallergénique, le Lucent Steel A223 possède tout d’abord des propriétés comparables à l’acier chirurgical, ce qui le rend hautement dermo-compatible. Ensuite, avec une résistance de 223 Vickers, cet alliage est 50% plus résistant à l'abrasion que les aciers classiques et présente une dureté unique. Enfin, avec sa structure cristalline d'une homogénéité supérieure, sa pureté lui permet une réflexion unique de la lumière. A l’instar du diamant, dont la brillance dépend du plus faible degré d’impuretés, cet acier innovant présente beaucoup moins d’impuretés qu’un acier classique, lui garantissant une brillance et une luminosité comparable à celle de l’or.

L’industrialisation de ce nouvel alliage, dont l’élaboration a nécessité pas moins de quatre années de recherche et développement, a ainsi été un véritable défi, le cahier des charges exigeant attaché à sa production augmentant significativement son temps de fabrication ainsi que l’usure des outils d’usinage. D’une très grande complexité de développement et de fabrication mais aussi d’une extraordinaire préciosité, le Lucent Steel A223 fait maintenant partie des métaux rares.

Un mouvement manufacture

Fidèle à l’engagement profond de Karl-Friedrich Scheufele pour la belle horlogerie, les deux mouvements automatiques embarqués au cœur des montres Alpine Eagle sont développés dans les ateliers d’horlogerie de Chopard et sont certifiés chronomètres par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres, un fait rare pour des montres de cette catégorie.

Alpine Eagle 41 mm accueille ainsi le calibre 01.01-C à 60 heures de réserve de marche, tandis que les modèles de 36 mm reçoivent le calibre 09.01-C à 42 heures de réserve de marche. Ce dernier, de 8 lignes seulement, est l'un des plus petits à recevoir la certification du COSC. Tous deux sont visibles à travers un fond saphir transparent.

Verticalement intégrée dans tout son processus de production, Chopard a réalisé et assemblé à l’interne tous les composants d'Alpine Eagle, du mouvement au boitier en passant par le bracelet, qu'il soit en acier ou/et en or.

/

Eagle Wings

Amateur de randonnée et de ski, Karl-Friedrich Scheufele trouve dans les hautes altitudes suisses l'inspiration et le calme qui permettent la réflexion, désencombrent l'esprit et initient l'action. Sensible à l’initiative du Prince Sadruddin Aga Khan, Karl-Friedrich Scheufele s’est joint, dans les années 2000, au programme Alp Action. Aujourd’hui, alors qu’il dévoile sa nouvelle collection Alpine Eagle, dont l’esthétique est inspirée par la force de la nature, il a souhaité associer cette collection à une nouvelle démarche éthique.

En effet, le co-président de Chopard est membre fondateur de la toute nouvelle Fondation Eagle Wings. Ce projet environnemental innovant et pluridisciplinaire destiné à sensibiliser et mobiliser le public sur l'importance, la beauté et la fragilité des biotopes alpins, offrira une nouvelle vision des Alpes à travers l’œil de l’homme, du satellite et de l’aigle – réputé pour sa vue perçante.

Le premier projet de cette fondation sera lancé en septembre 2019 avec l’Alpine Eagle Race, au cours de laquelle les participants pourront observer les images captées par une caméra embarquée sur un aigle s’élançant depuis cinq sommets mythiques des Alpes, répartis sur cinq pays : la Zugspitze en Allemagne, le Dachstein en Autriche, la Marmolada en Italie, l’Aiguille du Midi en France et le Piz Corvatsch en Suisse. La course s’achèvera à St. Moritz, un hommage au lieu fondateur qui a inspiré Alpine Eagle.

Noms des Cadrans:

Les cadrans ont des noms de couleurs spécifiques inspirés des montagnes ou des lacs des Alpes.

- Aletsch Blue pour le cadran en laiton bleu galvanique - Le glacier d'Aletsch est le plus grand glacier des Alpes, situé dans le sud de la Suisse dans le canton du Valais

- Bernina Grey pour le cadran en laiton galvanisé gris – Italie

- Sils Grey pour le cadran en nacre de Tahiti – Lac en Suisse

- Blanc givré pour le cadran en nacre – France

Articles associés

Recommandé pour vous