Vincent Gallo est-il immortel ? - L'Officiel
Hommes

Vincent Gallo est-il immortel ?

A 56 ans, le plus français des acteurs ricains ressemble toujours à un indomptable badass', autant à l'aise en terrasse rue du Faubourg Saint-Denis que dans son ranch natal à Buffalo. Et sur la dernière campagne homme de Saint Laurent par Anthony Vaccarello.
Reading time 3 minutes

Il y a certaines gueules qui traversent les âges sans prendre (ou presque) une ride. C'est le cas de Vincent Gallo, plus d'un demi siècle d'existence, mais une tête toujours aussi bien faite, ambiance crooner d'un sombre boy's band des bas-fonds de NYC. L'acteur le plus underground de la scène yankee a su se tailler, décennie après décennie, une image d'électron libre du 7e art, enchaînant les films d'auteur plus ou moins douteux, les cartons pointus du box-office des initiés, et les coups de gueule sur les réseaux sociaux dès leur apparition. Après avoir joué dans Les Affranchis de Scorsese, il interprête Jean-Michel Basquiat dans le film éponyme de Julian Schnabel, et présente sa première réalisation cinématographique, Buffalo 66, qui remporte un franc succès dans l'Hexagone et Outre-Atlantique. Puis vient le temps du scandale de The Brown Bunny (où une scène de fellation non-simulée lui attire les foudres de la scène cinéma à Cannes), )des films de Coppola, et de ses véritables débuts en tant qu'égérie anticonventionnelle. 

/
Du plateau au studio
Vincent Gallo par Terry Richardson

Après de brèves apparitions dans les campagnes G-Star fin 2011, l'acteur-réalisateur s'achète une vraie crédibilité mode lors de la campagne anniversaire de la maison Persol, qui planche pour ses 100 ans sur une série d'ambassadeurs néo-marginaux, en décalage de la fashion pure et dure. Et qui de mieux que le natif de Buffalo pour incarner l'ADN, aussi smart et intemporel soit-il, de la maison italienne ? Car oui, si l'on se penche un peu plus sur le sujet, on remarque que Vincent Gallo a la même tête depuis... 20 ans. Quelques marques du temps par ci par là, mais la tête de loubard ultra-magnétique reste intacte, véritable cash-machine pour grandes maisons avides de se dédramatiser et magazines sulfureux qui le hissent au rang d'icône du freestyle underground et de la liberté d'expression (surtout). Après avoir mis son sperme et une nuit avec lui aux enchères - 1 million de dollars quand même, avec une liste de conditions plus longue que son propre CV - Vincent Gallo collabore pour le printemps 2018 avec la maison Saint-Laurent, incarnant à la perfection le dandy rock-star qui fait le succès d'Anthony Vaccarello depuis sa reprise des lignes masculines. Et à presque 60 ans, ses grands yeux bleus n'ont jamais aussi bien matché avec les blousons en jean, bombers, smokings lamés et cuirs de la plus emblématique des maisons parisiennes. La preuve que l'âge n'est définitivement plus un critère de sélection dans le milieu. Et que le talent, oui (la belle gueule aussi).

/

Articles associés

Recommandé pour vous